Les fondations Ford et Mellon étendent leur initiative pour les artistes handicapés

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 15 Second

le Initiative pour l’avenir des personnes handicapées, une bourse établie par les fondations Ford et Andrew W. Mellon l’automne dernier pour soutenir les artistes handicapés, prend de l’expansion. Les fondations ont annoncé vendredi qu’elles engageraient 5 millions de dollars supplémentaires pour soutenir l’initiative jusqu’en 2025, qui comprendra le soutien de deux autres cohortes de 20 boursiers.

La bourse, qui a été créée par et pour des personnes handicapées, a été conçue comme une initiative de 18 mois. Il a fourni à 20 artistes, cinéastes et journalistes handicapés, sélectionnés à travers les États-Unis, des subventions sans restriction de 50 000 $ administrées par le groupe de financement des arts United States Artists.

Mais Margaret Morton, directrice de la créativité et de la liberté d’expression à la Fondation Ford, a déclaré qu’il était clair dès le début qu’il ne pouvait pas s’agir d’une entreprise ponctuelle.

Les projets entrepris par les membres de la première cohorte seront présentés au premier Festival virtuel de l’avenir du handicap, le lundi et le mardi, avec une programmation de certains des plus grands artistes, écrivains, penseurs et designers handicapés du pays. Il est gratuit et ouvert au public.

Parmi les temps forts : Une session sur le portrait du handicap avec les cinéastes Jim Le Brecht et Rodney Evans, le peintre Riva Lehrer et la journaliste Alice Wong ; une conversation explorant les liens entre la justice climatique et la justice pour les personnes handicapées dirigée par Patty Berne ; et une soirée dansante virtuelle animée par le fabricant de vêtements Sky Cubacub, avec la musique de DJ Who Girl (Kevin Gotkin). Des performances en soirée sur des défilés de mannequins portant des articles de Rebirth Garments de Cubacub et une expérience de méditation avec l’initiative Black Power Naps, mettant en vedette Navild Acosta et Fannie Sosa, sont également au programme.

« Cela a été vraiment profond pour moi de voir à quel point les boursiers choisis dans la première cohorte étaient intéressés à élever les autres dans la communauté », a déclaré Emil J. Kang, directeur du programme des arts et de la culture à la Fondation Mellon, dans une interview sur Jeudi.

La prochaine promotion de boursiers sera annoncée en 2022. Ils sont choisis par des pairs-conseillers qui sont eux-mêmes des artistes handicapés.

Mais les commentaires de la première classe, a déclaré Morton, étaient francs : faire encore mieux dans le processus de sélection.

« L’un des gars nous a mis au défi », a-t-elle déclaré, à propos du fait qu’il n’y avait qu’un seul amérindien. « Et nous avons apprécié cela et avons été mis au défi de bien faire les choses et de nous assurer que nous avons un bassin plus profond. »

Les subventions offrent des options de rémunération flexibles. L’argent peut être distribué en une somme forfaitaire, en versements ou même être différé, selon ce qui fonctionne le mieux pour l’artiste.

La bourse « a fait une différence incroyable dans ma vie et ma carrière », a déclaré l’écrivain et photographe Jen Deerinwater dans un e-mail. « Cela m’a permis une plus grande liberté financière, sans risquer de perdre mes services d’invalidité et de soins de santé, de poursuivre des activités plus artistiques telles que la musique. »

La pandémie a rendu les dirigeants des fondations « profondément conscients » des défis auxquels sont confrontés les professionnels handicapés, a déclaré Morton. Aux États-Unis, environ un adulte sur quatre souffre d’un handicap, selon les Centers for Disease Control and Prevention.

« Nous avons acquis une impression et une perspective plus profondes sur ce que c’est que de naviguer à travers le monde », a-t-elle déclaré.

L’objectif primordial du programme est d’aider les artistes à établir des liens, a déclaré Morton.

« Notre plus grand rêve est la visibilité », a-t-elle déclaré. Pour que le public voie les artistes et pour les bailleurs de fonds qu’ils « doivent commencer à investir dans les praticiens handicapés ».

#Les #fondations #Ford #Mellon #étendent #leur #initiative #pour #les #artistes #handicapés

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *