Aider les coureurs atteints de Long Covid à se remettre sur pied

Vues: 11
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 1 Second

Penn a développé un programme de thérapie physique, qui varie en fonction de la gravité des symptômes de chaque patient. « Pour certains patients qui ont été très gravement touchés et qui ne peuvent faire aucune activité, comment renouer avec les tâches ménagères que vous devez faire au quotidien ? Comment rythmons-nous cela tout au long de la journée pour que vous n’ayez pas à tout faire en même temps ? »

Pour ceux qui présentent des symptômes moins graves, l’accent est mis sur la reprise progressive de l’activité, en maintenant la fréquence cardiaque à 60 à 70 pour cent de son maximum au début. « S’ils le tolèrent et sont d’accord avec ça pendant une semaine ou deux semaines, nous allons construire là-dessus », a-t-il déclaré.

Les patients Covid longue distance ont tendance à «avoir une période de lune de miel, peut-être deux ou trois semaines après la maladie aiguë», a déclaré le Dr R. Kannan Mutharasan, cardiologue au Northwestern Memorial Hospital de Chicago et codirecteur du programme de cardiologie du sport. « Ils se sentent enfin de retour à eux-mêmes et disent » Je vais aller courir «  », a-t-il déclaré. Mais après coup, ils remarquent qu’ils ne se sentent plus comme avant. Quelques semaines plus tard, ils peuvent ressentir « des sensations telles que des étourdissements ou un rythme cardiaque rapide même en marchant ».

C’est ce qui est arrivé à l’une de ses patientes, Hannah Engle, 23 ans, qui a reçu un diagnostic de Covid-19 en juillet dernier. Elle a de nouveau essayé d’aller courir en octobre et sa fréquence cardiaque est passée à 210 battements par minute. Elle est maintenant sur l’approche « allez lentement », mais subit toujours des revers si elle en fait trop. En mai, par exemple, elle a ressenti des douleurs thoraciques et des étourdissements après ce qui semblait être un simple entraînement avec des jumping jacks et des étirements.

Mme Engle a toujours été une personne active. Enfant, elle a participé à des compétitions de plongeon, de cheerleading et de gymnastique, et a même fait de la gymnastique au niveau du club jusqu’à l’université. Après avoir obtenu son diplôme, elle a continué à rester active grâce au CrossFit, à l’haltérophilie et à la course de 5 km tout en travaillant à Arlington, en Virginie, pour encourager les gens à se lancer dans les domaines STEM – science, technologie, ingénierie et mathématiques.

#Aider #les #coureurs #atteints #Long #Covid #remettre #sur #pied

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *