Perdue ne contestera pas Warnock pour le siège du Sénat de Géorgie

Vues: 2
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 6 Second

L’ancien sénateur David Perdue de Géorgie a décidé qu’il ne se présenterait pas contre un démocrate sortant, le sénateur Raphael Warnock, en 2022, juste une semaine après que M. Perdue a annoncé qu’il avait paperasse classée pour lancer une éventuelle nouvelle campagne.

M. Perdue, un républicain et ancien homme d’affaires qui a perdu au second tour des élections de janvier face à l’autre sénateur nouvellement élu de l’État, Jon Ossoff, a déclaré dans un communiqué qu’il avait pris la décision après «beaucoup de prière et de réflexion» avec sa femme, Bonnie.

M. Warnock a battu Kelly Loeffler, qui était également un républicain sortant, en janvier, remportant un mandat qui expire en janvier 2023. Les deux défaites ont bloqué le contrôle du Sénat, 50-50, mais ont effectivement remis la majorité aux démocrates, en raison du bris d’égalité. vote du vice-président Kamala Harris, qui est le président du corps. Le mandat de M. Ossoff n’expire pas avant 2027.

«C’est une décision personnelle, pas politique», M. Perdue écrit sur Twitter Mardi.

Il a ajouté qu’il était «confiant» que toute personne désignée par les républicains battrait M. Warnock, et a déclaré: «Je ferai tout ce que je peux pour que cela se produise.»

On ne sait pas pourquoi M. Perdue a fait volte-face. Son message annonçant sa décision de ne pas se présenter buté maladroitement contre son dernier, posté le 16 février, qui disait: «Bonnie et moi envisageons de nous présenter en 2022.»

Un message à son porte-parole n’a pas été immédiatement renvoyé.

Mme Loeffler et M. Perdue ont étroitement lié leurs perspectives électorales lors du second tour du 5 janvier à l’ancien président Donald J. Trump.

Dans sa déclaration de mardi, M. Perdue a fait écho aux fausses allégations de M. Trump de fraude électorale généralisée dans l’État et il a appelé les responsables républicains en Géorgie à modifier les lois de l’État et les règles électorales «afin qu’à l’avenir, chaque électeur légal soit traités de manière égale et les votes illégaux ne seront pas inclus. »

Les responsables électoraux de l’État ont déclaré à plusieurs reprises que le vote illégal n’a eu aucun impact sur le résultat des élections générales de novembre ou du second tour de janvier.

Mais dans sa déclaration de la semaine dernière, M. Perdue a suggéré qu’il était le véritable vainqueur de sa course, même si sa victoire sur M. Ossoff l’automne dernier était tombée en dessous du seuil de 50% de l’État, déclenchant le second tour en janvier.



#Perdue #contestera #pas #Warnock #pour #siège #Sénat #Géorgie

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *