L’UE poursuit AstraZeneca pour les livraisons de vaccins manquées

Vues: 11
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 7 Second

BRUXELLES – L’Union européenne a déposé une plainte en Belgique contre la société pharmaceutique AstraZeneca pour ce qu’elle qualifie de rupture de contrat dans la livraison du vaccin Covid-19 par la société, a annoncé lundi la Commission européenne.

La relation du bloc avec l’entreprise s’est rapidement dégradée depuis qu’AstraZeneca a déclaré en janvier qu’elle ne serait pas en mesure de livrer sur ses doses de vaccin programmées pour le premier trimestre de l’année, retardant la campagne de vaccination de la région de plusieurs semaines.

« La commission a entamé vendredi dernier une action en justice contre la société AstraZeneca sur la base de violations de l’accord d’achat anticipé », a déclaré Stefan de Keersmaecker, porte-parole sur les questions de santé pour la commission, la branche exécutive de l’UE. «La raison en est en effet que les termes du contrat, ou certaines clauses du contrat, n’ont pas été respectés et que l’entreprise n’a pas été en mesure de proposer une stratégie fiable pour assurer la livraison des doses dans les délais.»

M. de Keersmaecker a déclaré que les 27 pays membres de l’UE soutenaient cette initiative.

La société, tout en reconnaissant que des problèmes de production ont causé des retards, a déclaré que son défaut de livraison ne constituait pas une rupture de contrat, car l’Union européenne avait passé sa commande après d’autres clients, plus particulièrement la Grande-Bretagne. Un porte-parole de l’entreprise n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire lundi.

Les deux parties s’étaient engagées dans un processus d’arbitrage des différends, mais l’Union européenne a décidé d’aller de l’avant avec une affaire judiciaire. Le contrat est de droit belge et des poursuites judiciaires auraient lieu en Belgique.

Le contrat de vaccin de l’Union européenne avec AstraZeneca, une société anglo-suédoise, a été le premier signé, en août de l’année dernière, et couvre 400 millions de doses. Jusqu’à présent, l’entreprise en a livré un peu plus de 30 millions.

Dans une interview accordée au New York Times dimanche, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déclaré que la société n’avait fourni qu’un quart de ce qu’elle avait promis au bloc et devait livrer 200 millions de doses de vaccins d’ici la fin. de ce trimestre.

Elle a indiqué que l’Union européenne n’ouvrirait pas de discussions sur l’approvisionnement futur. «Pour le moment, la société a un retard dans la livraison de 200 millions de doses de vaccin d’ici la fin du deuxième trimestre», a-t-elle déclaré. «Le nombre parle de lui-même.»

#LUE #poursuit #AstraZeneca #pour #les #livraisons #vaccins #manquées

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *