Le Premier ministre thaïlandais renonce au masque et est condamné à une amende

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 12 Second

Alors que la Thaïlande a du mal à maîtriser sa pire épidémie de coronavirus, Bangkok a obligé les résidents à porter des masques en public à partir de lundi. L’un des premiers à enfreindre la nouvelle règle?

Le Premier ministre du pays, Prayuth Chan-ocha, qui a été vu sans masque lors d’une réunion du gouvernement sur une photo publiée sur sa page Facebook officielle.

En tant que délinquant primaire, il a accepté de payer une amende d’environ 190 $. Le gouverneur de Bangkok, Aswin Kwanmuang, est venu lundi avec de hauts responsables de la police pour aider à le récupérer.

«J’ai informé le Premier ministre qu’il s’agissait d’une violation des règles», a écrit le gouverneur sur Facebook. La photographie a été retirée de la page Facebook du Premier ministre.

Pour M. Prayuth, la gaffe est le moindre de ses problèmes de pandémie. Son gouvernement a eu du mal à freiner les transmissions et lent à obtenir des vaccins. Alors que les infections augmentaient plus tôt ce mois-ci, il a décidé de laisser les Thaïlandais continuer à voyager beaucoup pendant des vacances importantes.

«Ce qui sera sera le sera», dit-il alors. «Le gouvernement devra essayer de faire face à cela plus tard.»

À présent, son gouvernement s’efforce de se procurer des vaccins à partir d’un approvisionnement mondial restreint et se précipite pour installer des hôpitaux de campagne dans des stades sportifs et d’autres endroits, car de nombreux hôpitaux déclarent être presque à pleine capacité. Seulement 0,3% de la population a été entièrement vaccinée, selon une base de données du New York Times.

Mardi, le gouvernement a signalé 15 décès, son total quotidien le plus élevé depuis le début de la pandémie, et plus de 2 000 nouveaux cas pour le cinquième jour consécutif. Cela porte le total de la Thaïlande pour la pandémie à près de 60 000 cas et 163 décès, selon le gouvernement.

Les chiffres sont faibles par rapport aux normes mondiales; La Thaïlande était parmi les leaders mondiaux dans la maîtrise du virus l’année dernière. Près de 90% de ses cas sont survenus depuis le 1er janvier.

De nombreuses provinces ont imposé leurs propres restrictions, y compris Bangkok, qui a ordonné la fermeture de plus de 30 types d’entreprises, telles que des centres de remise en forme, des cinémas, des bars et des salons de massage. Les restaurants, centres commerciaux et grands magasins peuvent continuer à fonctionner, mais avec des restrictions.

Près des deux tiers des provinces thaïlandaises ont infligé des amendes pour ne pas avoir porté de masque en public. La peine maximale est d’environ 635 $.

#Premier #ministre #thaïlandais #renonce #masque #est #condamné #une #amende

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *