4 astronautes flottent dans la Station spatiale internationale et à bras ouverts

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 48 Second

«Efforcez-vous d’arriver.»

Sur ces mots, les quatre membres du Crew-2 Dragon Endeavour ont commencé à flotter un par un dans la Station spatiale internationale samedi matin, environ 24 heures après le décollage de leur capsule du Centre spatial Kennedy en Floride.

Le Dragon Endeavour s’est amarré à la station spatiale peu après 5 heures du matin, selon Space X, la société dirigée par Elon Musk qui a construit le vaisseau spatial.

En attendant de saluer l’équipage, sept astronautes qui rayonnait et étreignait chacun des nouveaux arrivants alors qu’ils se frayaient lentement un chemin à travers une écoutille et dans la gare.

« Leur arrivée signifie qu’il y a maintenant 11 humains à bord de notre laboratoire en orbite, un nombre jamais vu depuis l’ère de la navette spatiale », a déclaré la NASA sur Twitter.

L’équipage qui est arrivé samedi comprenait deux astronautes de la NASA, Shane Kimbrough et Megan McArthur, ainsi que Thomas Pesquet de France et Akihiko Hoshide du Japon, selon la NASA.

Le trajet jusqu’à la gare s’est déroulé sans heurts, bien qu’à un moment donné, l’équipage a été averti qu’un morceau de débris spatiaux allait passer devant la capsule vers 13 h 43, heure de l’Est, le vendredi.

Les astronautes ont été invités à enfiler leurs combinaisons spatiales, à se remettre sur leur siège et à abaisser leurs visières de protection. Les débris n’ont pas été immédiatement identifiés. La NASA a déclaré que les débris avaient fini par passer à environ 28 miles de la capsule, à une distance de sécurité, et que le vaisseau spatial n’était pas en danger.

L’équipage restera avec trois autres astronautes: Mark Vande Hei de la NASA, et deux Russes, Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrovnik, tous de arrivé à la gare le 9 avril.

Les quatre membres de Crew-1, arrivé en novembre sur le Dragon Resilience, passera cinq jours avec Crew-2 avant de revenir sur Terre.

Crew-2 restera dans l’espace pendant six mois. Leur voyage vers la station spatiale est la continuation d’un effort de la NASA pour confier au secteur privé le soin d’emmener des personnes en orbite terrestre basse.

La mission réussie de samedi était la troisième fois que Space X transportait des astronautes vers la Station spatiale internationale pour la NASA.

«C’est une période passionnante pour les vols spatiaux habités et ce nouveau succès du programme d’équipage commercial l’incarne», a déclaré David Parker, directeur de l’exploration humaine et robotique à l’Agence spatiale européenne.

La NASA a embauché deux sociétés – SpaceX et Boeing – pour assurer le transport des astronautes vers et depuis la Station spatiale internationale. SpaceX a été le premier à être prêt à emmener des astronautes en orbite.

Sa première mission a eu lieu en mai dernier, lorsque la société a emmené deux astronautes de la NASA – Douglas G. Hurley et Robert L. Behnken, qui est marié à Mme McArthur – à la station spatiale pour un vol d’essai afin de résoudre les problèmes restants dans les systèmes.

Plus tôt ce mois-ci, la NASA a attribué à SpaceX un contrat de 2,9 milliards de dollars pour développer une fusée géante appelée Starship, qui, selon la société, emmènera un jour les gens sur Mars. Sa première mission, cependant, sera de déposer Les astronautes de la NASA sur la Lune.

Kenneth Chang a contribué au reportage.



#astronautes #flottent #dans #Station #spatiale #internationale #bras #ouverts

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *