Un milliardaire suisse devrait mettre fin à sa candidature à Tribune Publishing

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 32 Second

Le milliardaire suisse Hansjörg Wyss, apparemment sorti de nulle part le mois dernier pour faire une offre sérieuse à Tribune Publishing, une grande chaîne de journaux, a décidé de se retirer de l’appel d’offres, selon trois personnes connaissant le sujet.

Deux des personnes ont déclaré que la décision avait été prise ces derniers jours, après que les associés de M. Wyss aient examiné les finances de la Tribune dans le cadre d’un processus de diligence raisonnable.

Les deux personnes ont ajouté que M. Wyss en était venu à croire qu’il lui serait difficile de réaliser son ambition de transformer le Chicago Tribune – le journal phare de la société et celui qui l’intéressait le plus – en une publication nationale. Les trois personnes au courant de l’affaire se sont exprimées sous couvert d’anonymat car elles n’étaient pas autorisées à discuter de l’accord publiquement.

M. Wyss, qui a fait fortune en tant que fabricant de dispositifs médicaux, avait rejoint le dirigeant de l’hôtel Maryland Stewart Bainum Jr. dans une offre qui semblait avoir une chance d’empêcher Tribune de devenir entièrement détenue par son plus grand actionnaire, le fonds spéculatif de New York Alden Global Capital.

Crédit…La Fondation Wyss et Oceana

Fin mars, MM. Wyss et Bainum avaient mis en place une offre de 18,50 $ l’action, qui valorisait la chaîne à 680 millions de dollars. Cela est venu plus d’un mois après que Tribune eut conclu un accord non contraignant pour se vendre à Alden à 17,25 $ l’action. Le 5 avril, Tribune Publishing a déclaré que son comité spécial avait déterminé que l’offre de M. Wyss et de M. Bainum devrait raisonnablement conduire à une « Proposition supérieure », par rapport à l’offre Alden.

Parce qu’Alden est connu pour réduire les coûts des quelque 60 quotidiens qu’il contrôle via sa filiale MediaNews Group, les journalistes des publications Tribune ont applaudi l’entrée surprise de M. Wyss et M. Bainum dans l’appel d’offres.

M. Wyss et M. Bainum ont refusé de commenter. Le comité spécial de Tribune a également refusé de commenter.

M. Bainum, qui s’était particulièrement intéressé à un autre article de la Tribune, The Baltimore Sun, reste déterminé à devenir propriétaire de Tribune Publishing. M. Wyss n’étant plus à ses côtés, il est à la recherche de nouveaux financements, ont déclaré les trois personnes. M. Bainum a informé le comité spécial de la Tribune du départ de M. Wyss vendredi, ont déclaré deux personnes, et a confirmé sa sortie de l’accord par écrit samedi.

M. Wyss, qui est né à Berne, en Suisse, et a une maison dans le Wyoming, s’est rendu pour la première fois aux États-Unis en tant qu’étudiant d’échange en 1958 et a travaillé comme journaliste dans sa jeunesse. Il y a dix ans, en tant que directeur général du fabricant suisse de dispositifs médicaux Synthes, il a supervisé sa vente à Johnson & Johnson pour environ 20 milliards de dollars.

#milliardaire #suisse #devrait #mettre #fin #candidature #Tribune #Publishing

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *