Newsmax a minimisé sa couverture du procès de destitution.

Vues: 20
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 55 Second

À 12h30 mardi, CNN a affiché un compte à rebours pour marquer les minutes jusqu’au début du deuxième procès de destitution de l’ancien président Donald J.Trump.

Sur MSNBC, les présentateurs aux heures de grande écoute, Brian Williams et Nicolle Wallace, ont pris leur place pour guider les téléspectateurs pendant un après-midi de couverture spéciale.

Sur les chaînes d’information du câble qui ont largement soutenu l’ancien président, la couverture avait un ton différent. Sur Fox News, les panélistes offraient une vision sombre du programme économique du président Biden. Et sur Newsmax, les commentateurs se demandaient si un républicain pouvait ou non devenir gouverneur de Californie.

Et alors même que Fox News commençait à se concentrer sur les procédures, il l’a fait avec une torsion: «Alors que nous attendons le deuxième procès de destitution de Trump au Sénat, qui est maintenant à moins de 30 minutes, des milliers de soldats de la Garde nationale restent stationnés à le Capitole de notre nation », a déclaré le présentateur Harris Faulkner.

Elle a ajouté que le coût des troupes, qui sont à Washington depuis une foule pro-Trump a attaqué le Capitole dans une émeute mortelle le 6 janvier, «atteignait des niveaux stupéfiants et saisissants. Bien sûr que ça l’est. C’est notre argent. Ils dépensent notre argent. Après une pause publicitaire, un panel de Fox News s’est réuni pour discuter de ce sujet même.

À 13 heures, Fox News et Newsmax ont commencé à diffuser à partir du Sénat. Le procès s’est ouvert par une vidéo présentant des scènes du siège du Capitole, des images qui n’ont pas fait retentir plusieurs blasphèmes utilisés par la foule. Environ 45 minutes après le début des plaidoiries, Newsmax a interrompu et le présentateur John Bachman a présenté des excuses aux téléspectateurs.

« La vidéo a été diffusée dès le début – nous nous excusons si les gens étaient à l’écoute », a-t-il déclaré. «De toute évidence, un langage fort là-bas. Mais c’était une preuve vidéo présentée par les démocrates.

À 14 h 15, alors que les principaux réseaux d’information par câble, y compris Fox, restaient bloqués avec une couverture ininterrompue du procès, la présentatrice de Newsmax Heather Childers a taquiné un segment avant de passer à une publicité: «À venir: que fait le président Trump aujourd’hui?»

#Newsmax #minimisé #couverture #procès #destitution

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *