L’économie japonaise bondit, mais Covid-19 se profile

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 44 Second

Pourtant, les deux derniers trimestres de croissance n’ont pas compensé les dégâts causés par la pandémie. L’économie a terminé en baisse de 4,8% pour l’année, la première contraction annuelle depuis 2009, lorsque le pays souffrait des retombées de la crise financière mondiale.

Si les Japonais ne sont pas confrontés au même niveau de péril économique à court terme que ceux des États-Unis, la croissance devrait se contracter à nouveau au cours des trois premiers mois de cette année.

Après une forte augmentation du nombre quotidien d’infections, le Japon a déclaré un deuxième état d’urgence, bien que plus limité, à la fin du mois de décembre. Initialement annoncé pour un mois, l’édit a été prolongé jusqu’à début mars en partie en réponse à l’apparition de nouvelles variantes plus contagieuses du coronavirus.

«En raison de la déclaration d’urgence, les dépenses de consommation, en particulier dans les services, vont baisser» au cours des trois premiers mois de l’année, a déclaré Akane Yamaguchi, économiste à l’Institut de recherche Daiwa.

Mais, a-t-elle déclaré, les dégâts ne seront pas aussi graves qu’au printemps dernier, lorsque les verrouillages ont détruit la demande d’exportation et que l’urgence nationale du Japon s’est étendue à tout le pays.

Le Japon complique davantage la situation économique de 2021 a été lent pour commencer les vaccinations.

Dimanche, le tir de Pfizer est devenu le premier à recevoir l’approbation des régulateurs japonais. Les travailleurs de la santé de première ligne devraient recevoir leurs premières doses cette semaine, mais il faudra des mois avant que le public ne soit éligible.

Les effets de la pandémie ont été beaucoup moins graves au Japon qu’en Occident. Le nombre total de décès est inférieur à 7 000 et les niveaux d’infection quotidiens ont culminé au début de janvier à environ 8 000. Mais un programme de vaccination robuste pourrait donner à plus de gens la confiance nécessaire pour retourner dans les magasins et les restaurants, a déclaré M. Nagahama, de Dai-Ichi Life Research.

#Léconomie #japonaise #bondit #mais #Covid19 #profile

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *