Le géant pétrolier français Total fait état d’une grosse perte, mais les analystes sont satisfaits.

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 44 Second

Après une année terrible pour les compagnies pétrolières à cause de la pandémie, Total de la France a rapporté ce que les analystes qualifiaient de résultats financiers relativement bons.

Pour le quatrième trimestre de 2020, Total a indiqué que le bénéfice net ajusté, une mesure suivie par les investisseurs, a diminué de 59% par rapport à la période de l’année précédente, à 1,3 milliard de dollars. Le bénéfice pour 2020 a diminué de 66% à 4,1 milliards de dollars.

Les analystes ont applaudi la société pour avoir battu ses propres prévisions de bénéfices et pour ne pas avoir réduit son dividende.

«Dans un quart de résultats volatils et de flux de trésorerie décevants pour les supermajors, Total fournit une bonne série de chiffres», a déclaré Giacomo Romeo, analyste chez Jefferies, une banque d’investissement, dans une note aux clients.

Si l’on inclut les radiations sur la valeur des champs pétroliers, la perte nette de Total s’élève à 7,2 milliards de dollars pour l’année.

La société a également déclaré qu’elle changeait de nom pour TotalEnergies, un signal indiquant qu’elle investissait de plus en plus dans des entreprises d’énergie propre comme l’énergie éolienne et solaire.

«L’écriture est sur le mur», a déclaré Patrick Pouyanné, directeur général de l’entreprise. L’énergie à faible émission de carbone est l’avenir, a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’à l’heure actuelle, le pétrole restait «au cœur» de l’activité de Total et que les liquidités produites par le pétrole pouvaient être utilisées pour financer ses investissements dans des technologies plus propres.

La société est basée à Paris mais d’envergure mondiale avec des positions fortes en Europe mais aussi en Afrique, au Moyen-Orient et en Russie.

Contrairement à ses rivaux européens Royal Dutch Shell et BP, qui ont réduit leurs dividendes au cours de l’année, Total maintient son dividende stable. M. Pouyanné a déclaré que cette politique renforçait les relations de l’entreprise avec les investisseurs, qui s’attendent à ce que l’entreprise maintienne ses paiements malgré les hauts et les bas.

#géant #pétrolier #français #Total #fait #état #dune #grosse #perte #mais #les #analystes #sont #satisfaits

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *