Le chiffre d’affaires de Lyft chute de 44% au quatrième trimestre

Vues: 14
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 14 Second

La pandémie continue de secouer les activités de transport de Lyft. La société a déclaré mardi que le chiffre d’affaires du quatrième trimestre de 2020 s’élevait à 570 millions de dollars, une baisse de 44% par rapport à l’année précédente mais conforme aux attentes de Wall Street. Les pertes ont augmenté de 22%, à 458,2 millions de dollars.

Les affaires de Lyft s’étaient améliorées au début du trimestre mais ont chuté en novembre et décembre alors que les cas de coronavirus augmentaient aux États-Unis.

Pourtant, Lyft a déclaré qu’il y avait des signes de reprise. Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre était de 14% supérieur aux 500 millions de dollars de revenus du troisième trimestre. La société a également déclaré qu’elle s’était adaptée à la baisse de la demande en diminuant ses dépenses d’acquisition de chauffeurs et de marketing, ce qui empêchait les pertes de s’aggraver. Et avec des vaccins à l’horizon, Lyft a déclaré qu’il s’attendait à une demande plus forte en 2021.

Mais la pandémie a eu un impact indéniable sur les affaires de Lyft. Les revenus pour 2020 ont diminué de 35%, à 2,4 milliards de dollars. Les chauffeurs de covoiturage ont déclaré avoir également vu leur les revenus fluctuent pendant la pandémie et ont eu du mal à obtenir suffisamment de fournitures de sécurité comme des masques et des désinfectants.

Les analystes ont déclaré que la nécessité de garder les chauffeurs engagés pourrait pousser Lyft à se développer dans le secteur de la livraison. La société dispose d’une petite branche de livraison qui s’est concentrée sur le transport de marchandises essentielles pendant la pandémie, mais une activité de livraison plus large fournirait une source de revenus alternative et garderait les chauffeurs actifs lorsque la demande de manèges diminue.

«Il devient de plus en plus clair que Lyft ne peut pas se permettre de ne pas participer à la livraison de nourriture en ligne, à la livraison d’épicerie ou à la livraison de produits essentiels», a déclaré Tom White, analyste de recherche principal chez DA Davidson.

Les investisseurs veulent également savoir quand Lyft pourrait devenir rentable, a déclaré M. White. Lyft avait pour objectif de réaliser des bénéfices d’ici la fin de 2021, mais on ne sait pas si la pandémie changera ce calendrier.

«Malgré le contexte difficile en 2020, nous avons continué à nous concentrer sur l’amélioration de nos activités à long terme», a déclaré Logan Green, directeur général de Lyft, dans un communiqué. «Les progrès que nous avons accomplis ont été significatifs et je pense que nous sommes maintenant dans une position plus forte qu’à n’importe quel moment de notre passé.»

#chiffre #daffaires #Lyft #chute #quatrième #trimestre

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *