Le Brexit tourmente les chocolatiers britanniques.

Vues: 8
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 17 Second

Les petits chocolatiers britanniques mettant l’accent sur les ingrédients issus de sources éthiques et les lots sur mesure sont devenus de gros vendeurs en Europe ces dernières années, mais il est presque impossible de les trouver depuis janvier, David Segal rapporte pour le New York Times.

«Nous avons des clients qui se plaignent constamment de nous:« Pourquoi ne puis-je pas acheter mon chocolat britannique préféré? », A déclaré Hishem Ferjani, le fondateur de Choco Dealer à Bonn, en Allemagne, qui approvisionne les épiceries et vend via son propre site Web. «Nous avons des propriétaires de magasins avec des étagères vides.»

«Il faut expliquer, ce n’est pas de notre faute, ce n’est pas la faute du producteur. C’est le Brexit », a-t-il déclaré.

Le chocolat est le deuxième exportateur d’aliments et de boissons en Grande-Bretagne, après le whisky, selon la Food and Drink Federation. Les exportations de chocolat vers tous les pays ont atteint 1,1 milliard de dollars l’année dernière, et l’Europe représente environ 70% de ces ventes. En janvier, les exportations de chocolat britannique vers l’Europe ont chuté de 68 pour cent par rapport à la même période l’année précédente.

L’accord commercial conclu à la fin de l’année dernière avec l’Union européenne n’a pas sauvé les entreprises britanniques d’un éventail exaspérant et imprévisible de procédures chronophages et pénibles pour le moral et des piles de paperasse qui ont transformé l’exportation vers l’UE en une sorte de mystère de boîte noire. Les marchandises entrent et on ne sait pas quand elles sortiront.

#Brexit #tourmente #les #chocolatiers #britanniques

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *