L’appel d’offres pour Tribune Publishing a eu une tournure surprise.

Vues: 4
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 20 Second

Un milliardaire suisse qui a donné des centaines de millions à des causes environnementales est un nouvel acteur surprise dans l’appel d’offres pour Tribune Publishing, la grande chaîne de journaux qui jusqu’à récemment semblait destinée à se retrouver entre les mains d’un hedge fund new-yorkais.

Hansjörg Wyss (prononcez Hans-yorg Vees), l’ancien PDG du fabricant de dispositifs médicaux Synthes, a déclaré qu’il avait accepté de se joindre à l’hôtelier du Maryland Stewart W.Bainum Jr. dans une offre pour Tribune, une offre qui pourrait renverser le plan d’Alden Global Capital prendre la pleine propriété de l’entreprise, Marc Tracy du New York Times écrit.

M. Wyss, qui a donné une partie de sa fortune pour aider à préserver les habitats fauniques dans le Wyoming, le Montana et le Maine, a déclaré qu’il était motivé à rejoindre la candidature de Tribune par sa conviction de la nécessité d’une presse robuste. «J’ai l’occasion de faire 500 fois plus que ce que je fais actuellement», a-t-il déclaré.

Alden, qui détient déjà environ 32% des actions de Tribune Publishing, est connue pour réduire considérablement les coûts des journaux qu’elle contrôle via sa filiale MediaNews Group. Le mois dernier, le hedge fund parvenus à un accord avec Tribune, dont les journaux incluent The Daily News, The Baltimore Sun et The Chicago Tribune, pour acheter le reste des actions de la société.

La vente de Tribune, que la société de presse espère conclure d’ici juillet, nécessite l’approbation réglementaire et des votes favorables des actionnaires de la société représentant les deux tiers des actions non Alden.

#Lappel #doffres #pour #Tribune #Publishing #une #tournure #surprise

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *