Apple va augmenter ses dépenses aux États-Unis de 20%

Vues: 10
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 51 Second

Apple a déclaré lundi qu’il augmenterait ses dépenses aux États-Unis de 20%, soit 80 milliards de dollars, au cours des cinq prochaines années et qu’il prévoyait de construire un nouveau bureau en Caroline du Nord.

La société a déclaré qu’elle investirait plus d’un milliard de dollars en Caroline du Nord, avec un nouveau bureau dans la région de Raleigh-Durham et au moins 3000 nouveaux emplois là-bas. Beaucoup de ces emplois seront dans des domaines de haute technologie comme l’apprentissage automatique et l’intelligence artificielle.

Les dépenses globales comprennent ses opérations à son siège social de Cupertino, en Californie, et dans les centres de données à travers le pays, ainsi que les taxes américaines qu’il paie. Mais Apple a également annoncé un certain nombre de nouveaux investissements.

Apple a annoncé son expansion à San Diego, Boston, Seattle et Boulder, au Colorado. La société a également annoncé un investissement de 100 millions de dollars avec un fournisseur nommé XPO Logistics pour créer un centre de distribution avancé à Clayton, dans l’Indiana, une petite ville à l’extérieur d’Indianapolis.

Apple a déclaré qu’il était en bonne voie d’atteindre son objectif de 2018 de créer 20 000 nouveaux emplois américains d’ici 2023. Lundi, il s’est fixé un nouvel objectif de 20 000 emplois supplémentaires aux États-Unis au cours des cinq prochaines années. Ces emplois incluent des personnes embauchées directement par Apple, mais également des postes chez des fournisseurs et des centres de données Apple. Apple a déclaré que ces emplois incluaient désormais des dizaines de productions télévisées dans 20 États pour son service de streaming vidéo Apple TV +.

La société a déclaré que ses dépenses globales atteindraient 430 milliards de dollars aux États-Unis au cours des cinq prochaines années.

En 2018, l’entreprise a déclaré qu’elle le ferait dépenser 350 milliards de dollars dans le pays au cours des cinq années suivantes. Ce chiffre incluait un paiement d’impôt unique de 38 milliards de dollars alors qu’il transférait des milliards de dollars qu’il détenait à l’étranger en vertu de la nouvelle loi fiscale signée par l’ancien président Donald J.Trump. Apple a économisé environ 43 milliards de dollars en vertu de la loi, plus que toute autre entreprise.

#Apple #augmenter #ses #dépenses #aux #ÉtatsUnis

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *