Allbirds et Panera regardent les marchés publics

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:11 Minute, 21 Second

Silicon Valley marque de chaussures préférée se dirige vers Wall Street. Allbirds interviewera des banques au cours des prochaines semaines pour l’aider à faire ses débuts sur le marché, selon DealBook. L’entreprise de vente directe aux consommateurs était évalué pour la dernière fois à environ 1,7 milliard de dollars.

«Ce sont les matériaux.» Allbirds a été fondé par la star du football néo-zélandais Tim Brown et Joey Zwillinger, un expert des énergies renouvelables. Son mantra est de «créer de meilleures choses d’une meilleure manière», et la société annonce que la laine mérinos dans ses chaussures utilise 60 pour cent moins d’énergie que les matériaux synthétiques typiques. «L’un des pires contrevenants à l’environnement du point de vue des produits de consommation, ce sont les chaussures», a déclaré Zwillinger au Times en 2017. «Ce n’est pas la fabrication; ce sont les matériaux. Les chaussures flashy-mais-sans logo de la marque sont populaires parmi les technophiles, célébrités (Leonardo DiCaprio est un investisseur) et Barack Obama. L’entreprise a levé plus de 200 millions de dollars depuis 2016.

L’introduction en bourse entrerait dans un marché chaud. Marques grand public créées avec une forte (sinon exclusive) présence sur Internet, y compris Entreprise honnête et Warby Parker, profitent d’un boom des achats en ligne provoqué par une pandémie pour voir si l’enthousiasme des investisseurs pour les introductions en bourse dans le secteur de la technologie s’étend à eux également. Beaucoup de ces entreprises, y compris Allbirds, ont depuis ouvert des magasins de détail, ce qui s’est avéré une transition plus facile que les anciens détaillants essayant de créer des opérations numériques après s’être fait un nom dans le monde hors ligne.

Des affaires pour de bon? Allbirds est une B Corp certifiée, une certification obtenue en se concentrant sur le bien social ainsi que sur le profit. (Zwillinger a rejoint un appel de débriefing DealBook l’année dernière pour parler de l’objectif de l’entreprise.) Wall Street n’a pas toujours été bienveillante envers de telles entreprises: Etsy a dû abandonner le statut après prendre une raclée des marchés publics à la suite de son introduction en bourse Allbirds, cependant, mentionné le cycle de financement de 100 millions de dollars qu’il a annoncé en septembre dernier était «une indication de l’enthousiasme continu des investisseurs pour son modèle commercial centré sur les parties prenantes».

  • «Allbirds s’est toujours concentré sur la création d’une grande entreprise, et en tant que B Corp et Public Benefit Corporation, faire ce qu’il y a de mieux pour nos parties prenantes (planète, personnes, investisseurs) au bon moment et d’une manière qui aide l’entreprise à se développer. une mode durable », a déclaré la société dans un communiqué.

Le président Biden se prépare pour sa première allocution commune au Congrès. Dans un Capitole verrouillé, devant un public beaucoup plus restreint que d’habitude, il devrait plaider en faveur de sa facture d’infrastructure expansive et dévoiler un plan de balayage pour des programmes d’éducation des enfants presque universels. Les sondages suggèrent que Les Américains soutiennent Les grandes propositions de dépenses de Biden. Suivez la préparation du discours dans notre briefing en direct.

Les Américains vaccinés peuvent sortir sans masque. Le CDC révisé ses lignes directrices sur la distanciation sociale, permettant aux personnes qui ont reçu leurs photos de renoncer aux masques à l’extérieur, sauf dans les lieux bondés comme les stades. Pendant ce temps, le PDG de Pfizer, Albert Bourla, a déclaré que le fabricant de médicaments pourrait lancer un traitement oral pour Covid-19 d’ici la fin de l’année.

Deutsche Bank esquive une balle. La banque allemande a rapporté 1,1 milliard de dollars de bénéfices trimestriels, sa meilleure performance en sept ans, ses traders ayant surclassé leurs rivaux de Wall Street. Tout aussi remarquable, la banque a déclaré que contrairement à beaucoup de ses concurrents, il n’avait subi aucune perte du fait de son exposition à Archegos.

Le cloud alimente les bénéfices stellaires des géants de la technologie. Alphabet, la société mère de Google, a déclaré le profit avait plus que doublé au premier trimestre, la publicité en ligne et les services cloud sont restés solides pendant la pandémie. Microsoft a déclaré que ses résultats du premier trimestre avaient a fait un bond de 44 pour cent, grâce aux logiciels cloud et Office 365 pour le lieu de travail. Tous les yeux sont maintenant rivés sur Apple et Facebook, qui rapportent des bénéfices après la fermeture des marchés aujourd’hui.

JPMorgan Chase ouvrira ses bureaux américains à tous ses employés le mois prochain. La Banque a dit à ses travailleurs américains qu’ils peuvent revenir le 17 mai, sous réserve d’un plafond d’occupation de 50%, avec un retour officiel au bureau pour tous en juillet. Par ailleurs, HSBC prévoit de couper son espace de bureau 20% cette année car il adopte des modalités de travail plus flexibles.

JAB, le conglomérat tentaculaire qui possède Keurig, Krispy Kreme, Snapple et beaucoup d’autres marques, a conclu un accord de refinancement de 800 millions de dollars ce mois-ci pour sa chaîne de restaurants Panera Bread, DealBook est le premier à signaler. L’accord pourrait ouvrir la voie à JAB pour ramener l’entreprise sur les marchés publics après la privatisation de la chaîne en 2017. Comme toujours avec ces choses, aucun plan n’est définitif. JAB et Panera ont refusé de commenter.

Une cotation publique pourrait avoir lieu avec ou sans introduction en bourse JAB a rendu publics ses investissements de diverses manières, souvent tout en conservant une participation importante. En 2018, il a fusionné Montagne Verte, qui était privé à l’époque, avec Dr Pepper Snapple Group, et l’année dernière, il a fallu la chaîne de café JDE Peets public par le biais d’une introduction en bourse traditionnelle Les SPAC disposent de plus de 100 milliards de dollars de liquidités alors qu’ils recherchent des entreprises à acheter et à ouvrir en bourse.

L’industrie de la restauration a basculé en ligne pendant la pandémie. Les chaînes les plus performantes ont été celles qui se concentraient déjà sur les plats à emporter et la livraison avant les commandes de verrouillage. aimer Marques Dunkin. L’activité de commande en ligne de Panera faisait partie de son appel à JAB en 2017. Pendant la pandémie, la chaîne a ajouté la livraison en bordure de rue grâce à la technologie et a commencé à vendre des produits d’épicerie. À propos 85% des clients de Panera bénéficient désormais d’un report ou d’une livraison, contre 40% avant la pandémie, le PDG de la société, Niren Chaudhary, a déclaré à l’Associated Press.

  • La chaîne, qui, selon Chaudhary, est rentable, génère désormais environ 2 milliards de dollars de ventes en ligne, soit plus de la moitié de son chiffre d’affaires total. Postpandemic, il prévoit de repenser ses restaurants pour qu’ils soient plus petits et plus efficaces pour les commandes de ramassage.


– Matt Guse, propriétaire de l’entreprise industrielle MRS Machining, sur la résurgence inattendue de la fabrication et une pénurie de travailleurs d’usine pour répondre à la demande.


Un Sénat audience du sous-comité sur l’environnement a réfléchi hier à une législation pour soutenir les investissements verts, un aspect de la volonté de la Maison Blanche de lutter contre le changement climatique une partie de toutes ses politiques. Inévitablement, cela a révélé de profondes divisions politiques, assombrissant les perspectives de cette situation et des initiatives connexes importantes pour le « administration du climat. »

La loi sur la Banque nationale du climat fournirait 100 milliards de dollars pour un accélérateur d’investissement à but non lucratif pour attirer des capitaux privés et créer des emplois tout en réduisant les émissions, a déclaré le président du comité Edward Markey, démocrate du Massachusetts. (Il a introduit l’idée pour la première fois en 2009.) Le plan d’infrastructure du président Biden recommande un tel accélérateur, et plus de 200 groupes récemment a exhorté le Congrès pour incorporer la loi dans un projet de loi d’infrastructure.

« On n’est d’accord sur rien, mais je l’aime», A plaisanté le républicain de l’Oklahoma Jim Inhofe avant de critiquer le plan de Markey lors de l’audience. La banque créerait «une caisse noire pour les milliardaires verts» comme Elon Musk pour collecter les subventions gouvernementales tandis que les contribuables paieraient la facture des «bornes de recharge des résidents des États côtiers», a déclaré Inhofe. «Nous n’avons pas besoin de choisir des gagnants et des perdants», a déclaré Cynthia Lummis, républicaine du Wyoming. Au lieu d’éliminer les combustibles fossiles, des innovations encourageantes comme les expériences de capture du carbone du Wyoming pourraient également réduire les émissions, a-t-elle déclaré.

«C’est une approche qui a été adoptée par les républicains et les démocrates dans les États du pays », a déclaré le sénateur Chris Van Hollen, démocrate du Maryland, à DealBook après l’audience. Il a réfuté les affirmations selon lesquelles le fonds manquerait de surveillance et entraînerait une hausse des prix de l’énergie. Reed Hundt de la Coalition for Green Capital, une organisation à but non lucratif qui aide à créer banques vertes, a témoigné qu’il y a des projets en cours dans 37 États, et « nous ne parlons pas de milliardaires qui veulent aller sur Mars. »


Pour les investisseurs du secteur de la marijuana, les choses n’ont jamais été aussi bonnes. Les États récoltent des revenus de la légalisation et la résistance au niveau fédéral semble vaine. «Le changement du climat politique à Washington a créé des vents favorables pour l’industrie», a déclaré Matt Hawkins du groupe d’investissement dans le cannabis Entourage Effect Capital à DealBook.

L’Oncle Sam n’est pas totalement vendu. La Chambre a adopté la semaine dernière le Loi sur la sécurité bancaire (de nouveau), qui empêcherait les régulateurs fédéraux de pénaliser les banques travaillant avec des entreprises de cannabis légales. Mais bien que le président du Comité sénatorial des banques, Sherrod Brown de l’Ohio, ait déclaré qu’il l’examinerait.sérieusement», A-t-il également déclaré qu’il n’était« pas prêt à déménager ». Cela signifie que le Sénat ne votera pas bientôt, voire pas du tout.

Plus de temps pourrait être bon pour les initiés de l’industrie, A déclaré Hawkins. Une légalisation fédérale complète amènerait les investisseurs de Wall Street et les géants du tabac et de l’alcool à la recherche de liquidités, a-t-il déclaré, et les sociétés de cannabis pourraient utiliser le temps pour se développer. De son point de vue, la prochaine étape importante consiste à adopter une législation qui protège les lois sur la marijuana des États.

  • Un acte introduit pour la première fois en 2018 par les sénateurs démocrates Elizabeth Warren et Cory Booker protégeraient les États, les territoires et les nations tribales appliquant les lois sur la marijuana de l’ingérence fédérale. L’acte n’a pas «encore» été réintroduit au cours de ce Congrès, a déclaré un assistant de Warren, sans préciser quand cela pourrait arriver.

La légalisation porte ses fruits pour certains États. Dans l’Illinois, recettes fiscales sur les ventes de marijuana a récemment dépassé les redevances perçues sur l’alcool. Selon les estimations de l’organisation indépendante à but non lucratif, le Fondation fiscale, la portée des recettes fiscales sur les ventes de marijuana à des fins récréatives atteint des dizaines de millions de dollars par an pour de nombreux États, sinon plus.

Offres

  • La SEC serait en train de peser de nouvelles orientations pour les projections financières utilisées pour promouvoir les accords SPAC, ce qui réduirait encore la frénésie des fonds en chèque en blanc. (Reuters)

  • Le prince héritier Mohammed ben Salmane d’Arabie saoudite a déclaré qu’Aramco pourrait vendre une participation de 1% à une autre «société énergétique mondiale de premier plan». (CNBC)

  • Un marché boursier en plein essor et une poussée des introductions en bourse ont rempli les coffres de la Californie de recettes fiscales. (À PRÉSENT)

Politique et politique

  • Un sénateur de haut rang a demandé au ministère de la Justice des informations sur la question de savoir si le Credit Suisse avait aidé les riches Américains à se soustraire aux impôts même après avoir réglé une enquête fédérale. (À PRÉSENT)

  • La marchandise la plus chaude à Washington en ce moment: les lobbyistes parlent couramment de «réconciliation», la procédure législative qui peut être utilisée pour adopter le plan d’infrastructure de plusieurs milliards de dollars. (Politico)

  • Les éditeurs sont sous pression, y compris de la part des employés, pour les accords de livre signés avec des responsables de l’administration Trump. (À PRÉSENT)

Technologie

  • Comment une liste de noms de clients «drôles» a conduit à un calcul interne chez Basecamp, la société qui a récemment interdit de parler de politique au travail. (Plateforme)

  • Les extrémistes de droite, dont beaucoup sont exclus de Facebook et YouTube, affluent vers le service Twitch d’Amazon. (À PRÉSENT)

  • La dernière demande de marque déposée de Robinhood pourrait-elle être un indice pour sa prochaine introduction en bourse? (Protocole)

Le meilleur du reste

  • La famille fondatrice de Samsung paiera 11 milliards de dollars en droits de succession, l’une des plus grosses factures de l’histoire, après la mort de son patriarche l’automne dernier. (FT)

  • Le Musée d’art moderne a choisi Marie-Josée Kravis, philanthrope et épouse d’Henry Kravis, pour remplacer Léon Black à sa présidence. (À PRÉSENT)

  • Pourquoi Barcelone et le Real Madrid ont encore de l’espoir pour la Super League européenne. (Bloomberg)

Nous aimerions avoir votre avis! Veuillez envoyer vos pensées et suggestions par e-mail à dealbook@nytimes.com.

#Allbirds #Panera #regardent #les #marchés #publics

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *