Lecture du dimanche : Célébrer la fête des pères

Vues: 13
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 44 Second
Photographie de Getty

En 2010, John McPhee a publié un essai personnel dans Le new yorker sur sa relation avec son défunt père. Dans « The Patch », McPhee décrit leurs voyages de pêche lorsqu’il était enfant : se réveiller avant l’aube et se tenir près d’un ruisseau, s’attaquer aux vers de l’angle et à d’autres appâts et pêcher le saumon avec une canne en bambou. Ceux-ci, a écrit McPhee, étaient « mes meilleurs souvenirs de mon père, sa meilleure façon d’être proche ».

Plus d’archives

Inscrivez-vous à Classics, une newsletter bihebdomadaire présentant des pièces remarquables du passé.

Cette semaine, en l’honneur de la fête des pères, nous vous proposons une sélection de pièces sur la paternité et la façon dont les pères façonnent nos vies. Dans une Histoire personnelle de 2017, Daniel Mendelsohn raconte un voyage qu’il a effectué en Grèce avec son père âgé pour retracer les pas d’Ulysse. Dans « The Ability to Cry », la romancière Yiyun Li réfléchit aux derniers jours de son père et à son désir constant d’une relation plus étroite avec lui. (« Il doit y avoir mille choses dans sa vie comme la plante du désert ; dont il ne se souvient que de lui. ») Dans « Le roi de la forêt », Roger Angell raconte le flux et le reflux de sa relation avec Ernest Angell et détaille ses expériences comme un enfant du divorce. Enfin, dans « Le Lion et moi », à partir de 1998, John Lahr écrit sur Bert Lahr et comment son personnage vivant en tant que Lion lâche, dans « Le magicien d’Oz », contrastait avec sa personnalité plus sourde à la maison. (« Son rire était un réconfort pour le monde ; dans son monde, qui était rarement humoristique, nous l’avons réconforté. ») Quelle que soit la manière dont vous passez la journée, nous espérons que vous apprécierez ces réflexions sur les nombreuses dimensions de la paternité.

—David Remnick


Une illustration d'un voilier dans les eaux vertes

L’odyssée finale d’un père

Mon père octogénaire voulait étudier l’épopée d’Homère et en tirer des leçons sur les voyages de la vie. Il a d’abord suivi mon cours. Ensuite, nous avons navigué pour Ithaque.

Voir l’histoire


femme de dos

L'auteur et son père, Ernest Angell

L'auteur et son père, Bert Lahr

Une illustration d'un jeune poisson brochet

#Lecture #dimanche #Célébrer #fête #des #pères

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *