Le seul internat pour filles d’Afghanistan craint le retour des talibans

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:48 Second
Photographie de Jay Farbman / Alamy

Depuis le début du retrait américain d’Afghanistan, les forces talibanes ont repris plus d’un quart des districts du pays. Shabana Basij-Rasikh est la co-fondatrice du seul internat pour filles du pays, et elle attend avec impatience de voir si les talibans, qui s’opposent brutalement à l’éducation des filles et des femmes, feront des incursions à Kaboul. À SEULE, la School of Leadership Afghanistan, les étudiants sont à l’abri des menaces et de la violence qui sont généralement subies dans les villages, ainsi que des attentes des tâches ménagères qui interfèrent avec les études. Basij-Rasikh a dit au New yorkais rédacteur en chef Sue Halpern comment elle a été éduquée en secret, pendant le règne des talibans, et sur sa conviction que Kaboul ne tombera pas entre les mains du groupe résurgent : . Les talibans tueront beaucoup plus d’entre nous. Mais ils ne régneront jamais, jamais sur nous. « 

#seul #internat #pour #filles #dAfghanistan #craint #retour #des #talibans

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *