Un panneau de spectateur a abattu des dizaines de coureurs du Tour de France

Vues: 11
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 24 Second

Les autorités françaises ont déclaré qu’elles recherchaient une femme non identifiée qui tenait une banderole le long de la route du Tour de France samedi, provoquant une collision qui a fait chuter des dizaines de cyclistes au sol.

Des images de la scène montrent des athlètes tombés dans un tas de jambes emmêlées et de roues qui patinent après qu’un coureur allemand, Tony Martin, se soit écrasé contre le panneau le long de la route avant de tomber. Cela a déclenché une cascade de collisions au milieu du peloton, un mot français signifiant «balle» ou «groupe» qui fait également référence à un groupe de cyclistes en course.

Dans un Facebook Publier samedi, les autorités du département français du Finistère, en Bretagne, ont demandé des témoins pour les aider à identifier la femme qui tenait la banderole, qui disait : « ALLEZ OPI-OMI ! – le mot français pour « aller » avec deux termes allemands d’affection pour les grands-parents. Avant l’accident, elle semblait faire face aux coureurs et aux caméras de télévision.

L’accident s’est produit lors de la première des 21 étapes de la course, sur la commune de Saint-Cadou, selon les autorités. La police a déclaré que la femme, qui portait des lunettes et une veste jaune, avait quitté les lieux avant l’arrivée des enquêteurs.

Pierre-Yves Thouault, directeur adjoint du cyclisme à l’Amaury Sport Organisation qui organise le Tour de France, told Agence France-Presse le week-end dernier que l’organisation prévoyait de poursuivre la femme en justice. « Nous faisons cela pour que la petite minorité de personnes qui font cela ne gâche pas le spectacle pour tout le monde », a-t-il déclaré.

Lundi, l’organisation sportive Amaury a confirmé avoir déposé une plainte contre la femme auprès des autorités françaises mais n’a pas immédiatement répondu à une question sur l’éventuelle poursuite judiciaire.

La collision était l’un des deux accidents majeurs du premier jour de course, causant des blessures qui ont conduit à la retraits de quatre cyclistes : Jasha Sütterlin d’Allemagne, Marc Soler d’Espagne, Cyril Lemoine de France et Ignatas Konovalovas de Lituanie.

Il n’est pas rare que les fans du Tour de France encombrent les routes et par inadvertance (ou même intentionnellement) fait trébucher les concurrents et la montée en puissance des selfies de spectateurs au cours de la dernière décennie a aggravé ce risque.

Mais les coureurs ont toujours affronté des obstacles inattendus.

En 2011, une voiture appartenant à une équipe de presse a capturé un groupe de coureurs et a envoyé l’un d’entre eux, Johnny Hoogerland des Pays-Bas, foncer dans une clôture de barbelés. En 2018, plusieurs cyclistes est monté dans un nuage de gaz lacrymogène de la police qui avait été destiné aux manifestants, arrêtant la course pendant environ 15 minutes alors que les coureurs étaient traités avec des gouttes pour les yeux.

Et dans une séquence d’événements remarquable en 2016, un essaim de spectateurs a provoqué l’arrêt d’une moto de télévision sur le chemin des cyclistes lors de l’étape 12. Au milieu de la confusion, un véhicule de police a écrasé le vélo d’un concurrent de premier plan, Chris Froome, qui a ensuite a commencé à courir vers la ligne d’arrivée en attendant qu’un vélo de remplacement le rattrape.

Après le carambolage de samedi, Martin a pu rester dans la course. Son équipe, Jumbo-Visma, a déclaré sur Twitter dimanche que « tous nos coureurs semblent aller bien après l’accident massif et méprisable ».

Sur Instagram, Martin a remercié ses fans pour leur soutien et a ajouté un message pour « tous les gens à côté de la route qui pensent que le #tour de France est un cirque.

Il a ensuite adressé un message « aux gens qui trouvent que c’est bien de montrer leurs fesses nues, aux gens ivres qui nous poussent de côté dans les montées, aux gens qui pensent que c’est une bonne idée de tenir un panneau sur la route pendant que le peloton est qui passe. »

« Veuillez respecter les coureurs et les #tour de France! » il a écrit. « Utilisez votre tête ou restez à la maison! »



#panneau #spectateur #abattu #des #dizaines #coureurs #Tour #France

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *