Novak Djokovic et Ashleigh Barty sont les meilleures graines de Roland-Garros

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 46 Second

Thiem, quatrième tête de série, qui a remporté l’US Open l’an dernier, est le seul champion du Grand Chelem dans la moitié inférieure du tirage au sort. Thiem, triple vice-champion de Roland-Garros, arrivera à Paris après avoir perdu trois de ses quatre derniers matches.

Stefanos Tsitsipas, cinquième tête de série, champion du Monte Carlo Masters en avril, est dans le quart de tirage de Medvedev; Alexander Zverev, sixième tête de série, champion du Madrid Masters ce mois-ci, est dans le quart de Thiem.

Les hommes américains occupent les trois têtes de série les plus basses du tirage au sort, l’Américain Taylor Fritz étant 30e, John Isner 31e et Reilly Opelka 32e. Isner s’ouvre contre un autre Américain, Sam Querrey.

Aucun joueur du tableau féminin n’a construit un palmarès de Roland-Garros proche de celui de Nadal, mais deux joueuses qui ont remporté leurs dernières apparitions se retrouvent dans la moitié supérieure.

Ashleigh Barty, première tête de série, qui a remporté son seul titre du Grand Chelem à Roland-Garros en 2019 mais raté l’édition de l’automne dernier du tournoi en raison des restrictions de voyage pendant la pandémie, est rejoint dans la moitié supérieure du tirage au sort par le champion en titre, Iga Swiatek, qui est classé huitième après avoir remporté le titre de l’Open d’Italie ce mois-ci.

Barty ouvre contre l’Américaine Bernarda Pera. Elle pourrait également faire face à un test délicat au quatrième tour, contre Jennifer Brady, 13e tête de série, la vice-championne de l’Open d’Australie en février, ou Coco Gauff, 17 ans, classée 24e après remporter son deuxième titre en carrière la semaine dernière à Parme, en Italie.

Swiatek, qui ouvre contre son amie proche Kaja Juvan, pourrait affronter la championne de Roland-Garros 2016 Garbiñe Muguruza au quatrième tour. En quarts de finale, Swiatek pourrait voir Sofia Kenin, quatrième tête de série, dans un match revanche de la finale de l’année dernière, bien que Kenin ait eu du mal cette saison et ait un test difficile du premier tour contre la championne 2017, Jelena Ostapenko.

#Novak #Djokovic #Ashleigh #Barty #sont #les #meilleures #graines #RolandGarros

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *