Les Rangers embauchent Gérard Gallant comme entraîneur

Vues: 14
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 53 Second

Alors qu’ils cherchent à former une autre équipe en lice, les Rangers ont embauché Gérard Gallant comme nouvel entraîneur, a annoncé l’équipe mercredi.

Gallant succédera à David Quinn, qui était congédié le mois dernier après trois saisons derrière le banc des Rangers.

Originaire de l’Île-du-Prince-Édouard, âgé de 57 ans, Gallant a récemment mené Équipe Canada à une médaille d’or aux championnats du monde 2021 en Lettonie plus tôt ce mois-ci.

L’embauche de Gallant était la prochaine étape dans le projet des Rangers refonte de la direction après avoir raté les séries éliminatoires avec une fiche de 27-23-6. Quinn a été congédié quelques jours après que les Rangers eurent également congédié le directeur général Jeff Gorton et le président John Davidson. Chris Drury, un ancien capitaine des Rangers qui travaillait au front office, a rempli les deux rôles.

Quinn, l’ancien entraîneur de hockey masculin de l’Université de Boston, a été chargé de guider la jeune formation des Rangers dans une reconstruction qui a commencé sérieusement en février 2018. Mais il n’a pas réussi à amener les Rangers en séries éliminatoires, à l’exception du balayage de la ronde préliminaire de l’été dernier aux mains des Hurricanes de la Caroline.

« Les antécédents de Gérard ont fait de lui l’un des entraîneurs les plus recherchés de la ligue, et nous sommes chanceux de l’avoir dans l’équipe », a déclaré James L. Dolan, le propriétaire de l’équipe, dans un communiqué. « Je ne doute pas qu’il jouera un rôle essentiel en nous aidant à franchir les prochaines étapes vers la construction d’une équipe de calibre championnat. »

Les Rangers étaient dans la course aux éliminatoires jusqu’aux dernières semaines de la saison régulière abrégée de 56 matchs. Mais ils sont allés particulièrement à plat dans trois matchs clés contre les Islanders rivaux – qui sont maintenant en demi-finale contre Tampa Bay – puis ont été battus à domicile par Washington lors d’un match du 3 mai qui les a éliminés des éliminatoires.

Gallant héritera d’une liste comprenant les attaquants Artemi Panarin et Mika Zibanejad, ainsi que les jeunes attaquants Kaapo Kakko – le deuxième choix au classement général en 2019 – et Alexis Lafrenière, le premier choix l’an dernier. Les Rangers ont également un jeune groupe défensif composé de Ryan Lindgren, K’Andre Miller et Adam Fox, finaliste du trophée Norris de cette année, et du gardien Igor Shesterkin.

Les Rangers seront la quatrième chance de Gallant d’occuper un poste d’entraîneur-chef dans la LNH. Dans son rôle précédent, il a été le premier entraîneur des Golden Knights de Vegas, dirigeant la franchise de la saison 2017-2018 à en partie pendant la campagne 2019-2020. Son mandat comprenait une course à la finale de la Coupe Stanley lors de la saison inaugurale de l’équipe, qui s’est terminée par une défaite contre les Capitals de Washington en cinq matchs. Vegas a terminé 2017-2018 avec 109 points et Gallant a remporté le prix Jack Adams en tant qu’entraîneur de l’année de la LNH.

Gallant a également entraîné les Panthers de la Floride pendant plus de deux saisons et les Blue Jackets de Columbus pendant trois saisons. Il a mené les Panthers à 103 points, le meilleur de la franchise en 2015-16 avant de perdre contre les Islanders au premier tour des séries éliminatoires. Il a une fiche de 270-216 en temps réglementaire, plus quatre matchs nuls et 51 défaites en prolongation à l’ère des tirs de barrage.

Il a été salué comme entraîneur de joueurs, tout aussi doué pour travailler avec des vétérans que de jeunes patineurs. Dans son alignement des Panthers, Gallant avait Jaromir Jagr, qui était au début de la quarantaine, ainsi que les étoiles montantes Aleksander Barkov et Jonathan Huberdeau. Puis il a rapidement transformé les Golden Knights en une équipe gagnante, alors que les attaquants William Karlsson et Jonathan Marchessault sont devenus les meilleurs marqueurs et que le triple vainqueur de la Coupe Stanley Marc-André Fleury a ancré l’équipe dans le but.

« Il était la quintessence de ce qu’était un coéquipier et un coéquipier – caractère, courage, leadership et sacrifice pour l’équipe et le succès », a déclaré Pat LaFontaine, un ancien Ranger et Islander qui était le coéquipier de Gallant chez les juniors. « C’est définitivement un entraîneur de joueurs et un développeur fort. »

Gallant a joué la majeure partie de sa carrière avec les Red Wings de Detroit, dont une saison de 39 buts en 1988-89, alors que ses coéquipiers comprenaient les membres du Temple de la renommée Steve Yzerman et Adam Oates. Gallant a connu quatre saisons avec au moins 30 buts pour Detroit de 1986-87 à 1989-90.

#Les #Rangers #embauchent #Gérard #Gallant #comme #entraîneur

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *