Les Canucks de Vancouver arrêtés par la pandémie

Vues: 6
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 32 Second

VANCOUVER, Colombie-Britannique – Les protocoles Covid-19 de la LNH ont écarté plus de la moitié des Canucks de Vancouver, ainsi qu’un membre du personnel d’entraîneurs, un impact extraordinaire du coronavirus sur une équipe sportive.

Les Canucks n’ont pas disputé de match depuis près de deux semaines. Au moins 16 joueurs sont sur la liste du protocole de la ligue après avoir été testés positifs, y compris l’attaquant Marc Michaelis et le défenseur Jalen Chatfield, qui ont été ajoutés dimanche. Une liste de joueurs de la LNH comprend généralement 23 joueurs. La liste des protocoles est basée sur les tests et la recherche des contacts.

Les joueurs ont signalé des symptômes y compris fièvre, fatigue et maux de tête légers, tel que rapporté par la province de Vancouver. Les membres de la famille immédiate des joueurs et le personnel de l’équipe ont également été touchés, selon les rapports, qui serait la variante brésilienne P1 de Covid-19, une première dans la LNH

«Finalement arrivé sur le canapé après deux jours», un joueur des Canucks a dit à un journaliste local.

Quatre matchs ont déjà été reportés avec d’autres attendus. Les Canucks, qui ont joué pour la dernière fois le 24 mars lors d’une défaite à domicile contre les Jets, sont interdits de s’entraîner jusqu’au 6 avril au plus tôt et ne peuvent pas jouer jusqu’au 8 avril, date à laquelle ils doivent jouer les Flames sur la route. Au moment de la presse, ce jeu n’a pas été annulé.

Dimanche, Jim Benning, le directeur général des Canucks, a publié une déclaration exprimant sa gratitude pour les vœux des fans et reconnaissant les organisations qui ont fourni un soutien médical au club. «Nous espérons un retour à la santé le plus rapidement possible», lit-on dans le communiqué. «Notre objectif reste la santé de toutes les personnes impliquées.»

Le premier cas d’épidémie de l’équipe est survenu le 30 mars, après que l’attaquant Adam Gaudette ait été renvoyé à la maison après avoir été testé positif. Selon la province, les autres joueurs de la liste comprennent Jayce Hawryluk, Bo Horvat, Tyler Motte, Brandon Sutter, Tyler Myers, Thatcher Demko, Alex Edler, Quinn Hughes, Zack MacEwen, Antoine Roussel, Braden Holtby, Adam Gaudette, Travis Hamonic et Travis Boyd.

Boyd, à qui les Canucks ont réclamé des dérogations aux Maple Leafs le 22 mars, devait faire ses débuts avec l’équipe le 31 mars. Obtenir «une autre occasion avec Vancouver était quelque chose qui l’enthousiasmait vraiment», l’agent de Boyd, Ben Hankinson, dit dans une interview. «Mais le plus important est probablement sa santé, la santé de tous les autres, la santé de l’équipe.»

Chaque joueur devra être mis en quarantaine pendant au moins 10 jours.

En Colombie-Britannique, comme dans d’autres régions du Canada, les cas de Covid-19 ont augmenté ces dernières semaines. Samedi, la province a annoncé 1 072 nouveaux cas, un record en une seule journée. Il y avait aussi 871 cas de variantes du virus enregistrés en Colombie-Britannique au cours de la semaine dernière.

Le Canada dans son ensemble a été plus lent à vacciner sa population que les États-Unis en raison de une pénurie de doses.

«Nous constatons une augmentation de la transmission en Colombie-Britannique», a déclaré Caroline Colijn, une modélisatrice de Covid-19 à l’Université Simon Fraser à Burnaby, en Colombie-Britannique, lors d’une entrevue. «Je pense que cela signifie simplement qu’il y a un risque accru d’exposition pour quiconque dans n’importe quel lieu de travail, évidemment dans un environnement comme les Canucks de Vancouver.

Elle a ajouté: «Je pense que chaque lieu de travail de contact en personne va comporter un certain risque au milieu d’une pandémie.»

À mesure que les problèmes de santé publique en Colombie-Britannique augmentent, l’incertitude entourant le reste de la saison des Canucks augmente également. La LNH a changé l’horaire plusieurs fois depuis le début de la saison condensée le 13 janvier pour accueillir des dizaines de matchs qui ont été reportés en raison des protocoles Covid.

«Est-ce que l’aspect variante le rend différent? Dans une certaine mesure, oui, mais uniquement parce que nous n’avons pas encore eu à nous en occuper. Mais cela ne fait pas «pire», en soi – juste différent », a déclaré le commissaire adjoint de la LNH Bill Daly dans un email à Postmedia Samedi.

Dans un courriel à La Presse canadienne, Daly a déclaré que la ligue s’attendait à ce que les Canucks soient en mesure de terminer la saison de 56 matchs.

À l’heure actuelle, Boyd «se sent bien, mais attend, chaque fois que quelque chose peut changer», a déclaré Harkinson, qui représente également l’attaquant des Canucks Brock Boeser. «Il semble que tout le monde est juste assis et attend que l’autre chaussure tombe.»

Les Canucks sont au cinquième rang dans la division nord de sept équipes, composée des équipes canadiennes de la LNH pour satisfaire aux restrictions de voyage en cas de pandémie. Les Maple Leafs, les Oilers, les Jets et les Canadiens occupent les quatre places en séries éliminatoires.

«Le hockey est secondaire en ce moment» a tweeté Brendan Batchelor, le présentateur radio play-by-play des Canucks pour Sportsnet 360. «J’espère et je prie pour que tous les Canucks et leurs familles puissent traverser cette période effrayante. Je ressens pour eux tous et pour tous ceux qui sont touchés par ce virus brutal dans nos communautés.



#Les #Canucks #Vancouver #arrêtés #par #pandémie

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *