Les Blue Jays autorisés à retourner au Canada

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:4 Minute, 22 Second

La dernière fois que les Blue Jays ont disputé un match au Rogers Centre, leur stade au centre-ville de Toronto, c’était le 29 septembre 2019. Depuis lors, parce que la pandémie de coronavirus a entraîné la fermeture de la frontière canadienne, la seule équipe de baseball des grandes ligues du pays. a été obligé de trouver des maisons de fortune en saison régulière dans Dunedin, Floride, son site d’entraînement de printemps, et à Buffalo, où il a remplacé la meilleure équipe des ligues mineures de la franchise.

Finalement, après presque deux ans d’absence, les Blue Jays reviennent à la maison.

Vendredi, l’équipe a annoncé qu’elle serait de retour à Toronto à partir du 30 juillet, avec une série de trois matchs contre les Royals de Kansas City. Les Blue Jays ont déclaré que le gouvernement canadien leur avait accordé une « exemption d’intérêt national », qui permet aux matchs de la Ligue majeure de baseball de se dérouler au Rogers Center « avec des protocoles de santé et de sécurité solides en place ».

Marco Mendicino, le ministre canadien de l’Immigration, a déclaré dans une déclaration publiée en ligne que les Blue Jays ont obtenu l’exemption après « un examen minutieux » par des responsables de la santé publique « à tous les niveaux de gouvernement ».

« Le plan contient des mesures importantes pour assurer la sécurité des joueurs, du personnel et du public », a-t-il ajouté plus tard. « Cela commence par des tests avant et après l’arrivée de tout le monde, et des tests supplémentaires quatre fois par semaine pour les personnes non vaccinées. Il comprend également des limitations importantes pour les personnes non vaccinées, qui devront subir une quarantaine modifiée, ne seront pas autorisées à aller ailleurs que dans l’hôtel et le stade et n’auront aucune interaction avec le grand public. »

Mendicino a déclaré qu’il y aurait des agents de conformité et que si une personne liée à une équipe enfreignait les règles, les exemptions de cette personne seraient révoquées et la personne pourrait également être passible d’amendes ou de poursuites en vertu de la loi sur la quarantaine du pays.

Les Blue Jays, qui sont entrés vendredi avec une fiche de 45-42 et occupaient le troisième rang de l’Est de la Ligue américaine, faisaient du lobbying depuis l’an dernier pour revenir au Canada. Ils ont organisé un camp de pré-saison au Rogers Centre l’été dernier, mais leur demande d’y accueillir des matchs de saison régulière a été rejetée par les représentants du gouvernement en raison des craintes que les équipes itinérantes ne propagent le virus.

Au cours de la saison 2020 de 60 matchs raccourcie par la pandémie, les Blue Jays ont joué leurs matchs à domicile à Buffalo à Sahlen Field, le siège de leur filiale de classe AAA; la capacité du stade est trois fois inférieure à celle du Rogers Centre de 49 000 places. Avec une formation jeune et talentueuse, les Blue Jays ont mis fin à une sécheresse de quatre saisons en séries éliminatoires.

Cette année, les Blue Jays ont commencé la saison en demeurant à Dunedin, leur domicile d’entraînement printanier, pour débuter la saison régulière. Le 1er juin ils sont encore passés à Buffalo, où ils ont amélioré le stade pour les besoins des ligues majeures.

Les Blue Jays doivent disputer 37 matchs à domicile du 30 juillet à la fin de la saison régulière.

Le mois dernier, le Canada a accordé des exemptions de voyage à la frontière pour les deux derniers tours des séries éliminatoires de la LNH. Bien que la frontière canado-américaine reste fermée pour les voyages non essentiels, les équipes MLS de Toronto et de Montréal sont rentrées chez elles La semaine dernière après les autorités fédérales récemment assoupli les restrictions aux frontières pandémiques. Ils ont autorisé certains voyageurs entièrement vaccinés, y compris des athlètes professionnels étrangers titulaires d’un permis de travail, à entrer sans quarantaine de 14 jours tant qu’ils se sont conformés aux tests avant et après leur arrivée.

Les règles de quarantaine, cependant, s’appliquaient toujours aux voyageurs qui n’étaient pas complètement vaccinés. Et tous les joueurs et membres du personnel de la MLB ne sont pas vaccinés. Fin juin, la MLB et le syndicat des joueurs ont déclaré que 85 % des personnes dans les catégories clés de joueurs et du personnel avaient été vaccinées. Mais même alors, des équipes avec des taux de vaccination élevés ont fait face à des problèmes de virus, y compris les Yankees, qui sont confrontés à leur deuxième épidémie grave malgré le fait que l’équipe ait atteint le seuil de 85 pour cent.

« D’abord et avant tout, les Blue Jays souhaitent remercier les Canadiens pour leurs efforts de santé publique sans précédent et leur soutien à l’équipe », a déclaré l’équipe dans un communiqué. « Sans vous, le baseball des Blue Jays ne reviendrait pas à la maison cet été. »

Le 1er juillet, jour de la fête du Canada, le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo, a déclaré qu’il rêvait du domicile de l’équipe dans le nord.

« Buffalo a été formidable avec nous, ne vous méprenez pas », a-t-il a déclaré aux journalistes. « Mais aujourd’hui est un de ces jours où, mec, j’aimerais que nous soyons à Toronto. » Bientôt, ils le seront.



#Les #Blue #Jays #autorisés #retourner #Canada

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *