L’équipe américaine de softball a de nouveau besoin de quelques points pour remporter la deuxième victoire.

Vues: 14
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 7 Second

TOKYO — Derrière le puissant bras gauche de Monica Abbott, l’équipe de softball des États-Unis la mieux classée s’est faufilée devant le Canada, troisième, 1-0, jeudi au stade de baseball Fukushima Azuma.

Abbott a réussi un blanchissage du match complet, n’accordant qu’un seul coup sûr, trois marches et neuf retraits sur des prises. La veille, son compatriote l’as américaine Cat Osterman a lancé six manches sans but et en a retiré neuf sur des prises tout en ne cédant qu’un seul coup sûr à l’Italie. Abbott est entré pour la dernière manche pour assurer la victoire 2-0.

Ainsi, en deux matchs, Osterman, 38 ans, et Abbott, 35 ans – qui ont tous deux participé au dernier tournoi olympique de softball, en 2008 – se sont combinés pour n’accorder que deux coups sûrs, renoncer à trois buts sur balles et retirer 21 frappeurs au bâton.

En pompant des balles rapides à 70 milles à l’heure, Abbott a contrarié l’offensive du Canada tout le match jeudi. Et lorsqu’elle a craché un coup sûr en sixième manche, ses coéquipières sont venues à la rescousse.

Avec une coureuse au premier but, la lanceuse partante du Canada, Sara Groenewegen, a réussi un doublé dans l’écart au centre droit. Mais le voltigeur de centre Haylie McCleney a poursuivi le ballon et l’a envoyé au joueur de deuxième but Ali Aguilar, qui l’a relayé au receveur Aubree Munro à temps pour attraper un Joey Lye glissant à domicile.

Le jeu défensif a préservé le joyau d’Abbott, et Ken Eriksen, l’entraîneur-chef de l’équipe, est resté avec elle pour la dernière manche.

En attaque, les États-Unis ont menacé avec des coureurs de base tout au long du match, mais ont encore eu du mal à convertir leurs chances. Son seul point est survenu en cinquième manche, lorsque McCleney a atteint un simple avec un retrait et est passé au deuxième rang sur un amorti sacrifice de Janie Reed.

Face à Jenna Caira, Amanda Chidester a giflé un ballon au champ droit pour un simple qui a marqué McCleney. Debout au premier but, Chidester a pompé ses bras et a crié vers ses coéquipiers.

Aucun match de softball n’est prévu vendredi alors que le tournoi se déplace vers le stade de baseball de Yokohama, plus proche de Tokyo. Les États-Unis joueront ensuite samedi, face au Mexique. Après que chaque équipe ait joué cinq matchs, les deux meilleures équipes du peloton de six équipes se qualifient pour le match pour la médaille d’or.

#Léquipe #américaine #softball #nouveau #besoin #quelques #points #pour #remporter #deuxième #victoire

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *