L’épidémie des Canucks peut être attribuée à une variante, selon l’équipe

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 48 Second

VANCOUVER, Colombie-Britannique – Une éclosion de Covid-19 au sein d’une équipe de la LNH qui a débuté le 30 mars a maintenant touché la plupart de ses joueurs.

Les Canucks de Vancouver ont déclaré dans un déclaration a révélé mercredi par un médecin de l’équipe et un médecin spécialiste des maladies infectieuses que l’organisation comptait 25 cas confirmés, 21 joueurs (trois de l’équipe de taxi) et quatre membres du personnel. La déclaration, du médecin de l’équipe Jim Bovard et du médecin des maladies infectieuses Josh Douglas, a également déclaré que «l’infection source est confirmée comme une variante».

Il n’y a actuellement que quatre joueurs actifs des Canucks – Brock Boeser, Jimmy Vesey, Jordie Benn et JT Miller – qui ne figurent pas sur la liste du protocole. Le défenseur Nate Schmidt a été ajouté à la liste du protocole Covid-19 de la LNH mercredi, selon plusieurs rapports, et l’attaquant Jake Virtanen a été ajouté mardi.

Depuis le cas initial, au moins un joueur des Canucks a été ajouté à la liste des protocoles chaque jour. Les joueurs soupçonnaient d’avoir contracté la variante P.1 originaire du Brésil. Le Centre for Disease Control de la Colombie-Britannique doit déterminer quelle variante est la source de l’épidémie, a déclaré l’équipe.

«Je suis presque sûr que nous avons affaire à la variante brésilienne», a déclaré lundi Micaela Gaudette, l’épouse de l’attaquant des Canucks Adam Gaudette. «Je pense que c’est deux fois et demie plus facile à répandre que la variante originale de Covid.»

La variante P.1 a connu un pic dans la région de Vancouver au cours des dernières semaines. Mardi, la province a annoncé 1068 nouveaux cas de Covid-19, dont trois décès et 207 nouveaux cas de variantes préoccupantes.

«Mon cœur va aux Canucks», a déclaré la Dre Bonnie Henry, l’agent provincial de la santé, lors d’une conférence de presse mardi. «Je sais que Vancouver Coastal travaille en très étroite collaboration avec eux pour s’assurer qu’ils reçoivent le soutien dont ils ont besoin, que les membres de l’équipe et leurs familles sont évalués et testés et reçoivent également les soins de santé dont ils ont besoin.

Elle a ajouté: «C’est un récit édifiant pour nous tous. Nous avons constaté une augmentation ces derniers mois ou quelques semaines du P.1 et c’est une souche que nous recherchons.

Les deux prochains matchs prévus de Vancouver, sur la route contre les Flames de Calgary jeudi et samedi, ont été reportés, selon le site Web des Canucks. La ligue a déjà remanié les calendriers à venir de ses adversaires.

Même avec une liste épuisée et une région vulnérable, il y a encore de l’espoir de poursuivre leur saison. Les Canucks étant actuellement hors du tableau des séries éliminatoires, Micaela Gaudette exhorte la ligue à ne pas pousser l’équipe et ses joueurs à terminer la saison régulière de 56 matchs.

«Je pense que ce serait horrible s’ils essayaient de faire des matchs supplémentaires», a-t-elle déclaré. «Terminer la saison, comme les deux dernières semaines, ne serait pas la pire chose au monde. Mais je pense que ce serait plutôt mauvais s’ils essayaient de se faufiler dans ces matchs supplémentaires parce que ces gars-là vont déjà avoir des problèmes de fatigue et qu’ils sortent de cette maladie.

«Surtout après ça, ce ne serait bon pour personne.»

#Lépidémie #des #Canucks #peut #être #attribuée #une #variante #selon #léquipe

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *