Le Japon prolonge l’état d’urgence jusqu’à un mois avant les Jeux olympiques

Vues: 9
0 0
Temps de lecture:1 Minute, 58 Second

Vendredi, le gouvernement japonais a prolongé l’état d’urgence à Tokyo et dans huit autres préfectures jusqu’au 20 juin au moins, à peine un mois avant que la ville ne soit prévue pour accueillir les Jeux Olympiques.

Bien que les nouvelles infections à coronavirus soient en baisse, le Japon enregistre toujours plus de 4 000 cas par jour pendant une quatrième vague prolongée qui a mis à rude épreuve les systèmes médicaux dans de nombreuses villes. Les responsables ont déclaré qu’il était nécessaire de maintenir les restrictions sur les entreprises qui ont été adoptées en avril jusqu’à ce que le nombre de cas diminue davantage.

«Les cas nouvellement signalés sont sur une tendance à la baisse, mais ils sont toujours à un niveau élevé», a déclaré vendredi Yasutoshi Nishimura, un ministre du gouvernement qui dirige la réponse du Japon à Covid-19.

En vertu des mesures d’urgence, les restaurants, les grands magasins et autres grandes entreprises commerciales ont reçu l’ordre de réduire leurs heures d’ouverture, et les établissements de restauration sont interdits de servir de l’alcool.

Le déploiement des vaccins au Japon a été parmi les plus lents du monde industrialisé, avec seulement 2,4% de la population entièrement vaccinée, selon une base de données du New York Times. Cette semaine, le pays a ouvert ses premiers sites de vaccination de masse dans le but de relancer les vaccinations. Mais les objectifs actuels du gouvernement exigent que seules les personnes de plus de 65 ans soient complètement vaccinées d’ici la fin juillet, lorsque les Jeux d’été auraient commencé.

Au milieu de la frustration suscitée par la réponse du gouvernement à la pandémie, l’opposition du public à l’organisation des Jeux olympiques, qui ont été reportés de l’année dernière, s’est accrue. Dans une enquête récente, 83% des Japonais ont dit qu’ils ne voulaient pas que Tokyo organise les Jeux. Le quotidien Asahi Shimbun, partenaire olympique officiel, a publié cette semaine un éditorial appelant le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, annuler les Jeux.

Mais les organisateurs et les officiels japonais ont insisté pour que les Jeux se poursuivent. Jeudi, Toshiro Muto, directeur général des Jeux olympiques de Tokyo, a déclaré: «Personne au conseil d’administration n’a explicitement mentionné l’idée que nous devrions annuler ou reporter les Jeux», ajoutant qu’à mesure que les cas de coronavirus diminuent, l’opinion publique «s’améliorera. « 

#Japon #prolonge #létat #durgence #jusquà #mois #avant #les #Jeux #olympiques

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *