L’Arabie saoudite envisage d’accueillir la Coupe du monde 2030

Vues: 7
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 27 Second

Une option à l’étude est de se joindre à une grande nation européenne espérant également accueillir la Coupe du monde. Jusqu’à présent, seuls la Grande-Bretagne et un partenariat entre le Portugal et l’Espagne, un pays dont la fédération de football a tissé des liens étroits avec l’Arabie saoudite, ont annoncé publiquement leur intention de participer au processus d’appel d’offres. L’Italie, un autre allié du football de l’Arabie saoudite, envisage également d’organiser l’événement pour la première fois depuis 1990.

Une telle offre transcontinentale nécessiterait également un changement de politique de la part de la FIFA, qui n’a jamais organisé de tournoi sur deux continents. La Coupe du monde 2002 a été partagée par les voisins asiatiques, le Japon et la Corée du Sud. Et la compétition conjointe des États-Unis, du Mexique et du Canada en 2026 sera la première fois que la Coupe du monde, qui d’ici là sera passée de 32 à 48 équipes, se déroulera dans trois pays.

Pour qu’une candidature saoudienne soit couronnée de succès, les organisateurs pourraient à nouveau devoir être persuadés de déplacer les dates du tournoi de leur fenêtre traditionnelle de juin-juillet à novembre-décembre pour tenir compte du temps chaud dans le Golfe. Le calendrier mondial du football a dû être modifié pour garantir que le Qatar puisse organiser le tournoi en toute sécurité, et les ligues européennes dont les calendriers seraient modifiés pourraient hésiter à répéter l’interruption.

Les espoirs saoudiens sont cependant renforcés par les liens étroits du royaume avec la FIFA et son président, Gianni Infantino, qui a récemment attiré critiques des groupes de défense des droits de l’homme après avoir joué un rôle principal dans une vidéo promotionnelle pour le ministère saoudien des sports.

En janvier, Infantino s’est entretenu avec le prince héritier Mohammed bin Salman, l’architecte de Vision 2030. Et les membres de la FIFA ont accepté le mois dernier une motion proposée par la fédération saoudienne de football pour étudier la possibilité d’organiser la Coupe du monde tous les deux ans au lieu de son actuelle format quadriennal.

Ce changement pourrait permettre à encore plus de pays de participer à l’appel d’offres.

« Il est temps de revoir la structure du football mondial et de réfléchir à ce qui est le mieux pour l’avenir de notre sport », avait alors déclaré le président de la fédération saoudienne de football, Yasser al-Misehal. « Cela devrait inclure si le cycle de quatre ans actuel reste la base optimale pour la gestion du football à la fois du point de vue de la compétition et du point de vue commercial. »

Un porte-parole de la fédération saoudienne de football a refusé de commenter une éventuelle candidature à la Coupe du monde, mais a souligné que le pays devenait rapidement une destination pour des événements sportifs de haut niveau. Ces dernières années, il a organisé de grands matchs de boxe, des courses automobiles et des événements de golf.



#LArabie #saoudite #envisage #daccueillir #Coupe #monde

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *