Dans ce Kentucky Derby Party House, tout le monde est «  comme une famille  »

Vues: 5
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 34 Second

Si les murs pouvaient parler, cette maison sans prétention sur Central Avenue, dont la vue depuis le porche encadre parfaitement les emblématiques Twin Spires de Churchill Downs, aurait beaucoup d’histoires à raconter.

La maison, qui appartenait autrefois à un membre du groupe de rock indépendant Pavement, Bob Nastanovich, est connue pour ses soirées toute la journée (et la nuit). Les rockeurs et les athlètes professionnels côtoient régulièrement les coudes avec les entraîneurs et les jockeys et les coureurs qui passent sur le chemin de la porte (et parfois ne partent jamais).

La maison appartient maintenant à l’entraîneur de chevaux de Louisville Grant Forster, qui y vit à plein temps et perpétue la tradition du Derby Party. Il y a plusieurs pools de paris, des tableaux noirs avec des cotes, trois téléviseurs réglés sur les courses et des souvenirs de course et des blagues internes à gogo. Il y a aussi des écrevisses importées de Louisiane, où Forster s’entraîne également, et un groupe de Zydeco le soir de Derby.

Des amitiés à vie se sont nouées grâce à cette maison. «Ces gars-là sont comme une famille pour moi», a déclaré Forster, qui a grandi dans une grande famille canadienne de courses de chevaux.

Un habitué, Tchalla Green, s’est garé dans une maison quelques portes plus loin pour son premier Derby, en 2013. Il est tombé sur la fête et n’a pas manqué un Derby, ou une fête à la maison, depuis (sauf pour l’année dernière à cause de la pandémie) .

Un autre, Jamie Zoeller, était un superfan de Pavement. Il a rencontré Nastanovich dans un bar de Chicago dans les années 90, et Nastanovich lui a parlé de sa maison Derby. Nastanovich (maintenant un visiteur des charts à l’hippodrome de Prairie Meadows à Altoona, Iowa) a noté l’adresse sur une serviette de bar, et Zoeller l’a transportée dans son portefeuille jusqu’au jour où il l’a fait, en 1999. Il revient également année après année.

Tim et Beth Clauss de St. Louis ont un combiné de 50 Derbies à leur actif. Ils ont refusé de rater la course 2020, même si les fans n’étaient pas autorisés à l’intérieur de Churchill Downs. Ils se sont assis sur le porche alors que des manifestations pacifiques contre le meurtre de Breonna Taylor par la police passaient devant la maison.

«Nous adorons le Kentucky Derby, c’est pour cela que nous vivons», a déclaré Beth Clauss. «C’est un endroit tellement spécial pour beaucoup de gens, les gens viennent du monde entier pour venir à cette fête.»

Tout cela a fait un Derby très mémorable, mais peut-être pas le plus mémorable pour Tim Clauss. En 2005, le jour de Oaks, il a vendu ses billets pour le week-end et a mis l’argent dans la boîte à gants de sa voiture garée dans la cour arrière. Il a quitté la maison pour assister à une course depuis l’arrière de la piste et a reçu peu de temps après un appel: «Tim, tu ferais mieux de revenir, ta voiture est en feu.»

#Dans #Kentucky #Derby #Party #House #tout #monde #est #comme #une #famille

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *