Chris Paul absent indéfiniment à cause des protocoles de coronavirus

Vues: 20
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 50 Second

Après avoir mené les Phoenix Suns en finale de la Conférence Ouest, Chris Paul risque de manquer au moins une partie de la série après être entré dans les protocoles de santé et de sécurité des coronavirus de la NBA.

Le moment où Paul pourra retourner aux Soleils n’était pas immédiatement connu. Les Suns ont annoncé mercredi que Paul était « actuellement absent » à cause des protocoles et qu’ils fourniraient ensuite une mise à jour sur son statut samedi.

Parmi les facteurs qui détermineront combien de temps Paul, 36 ans, sera loin des Suns, il y a son statut vaccinal et s’il a été testé positif pour le coronavirus. Les joueurs dont le test est positif sont généralement placés en isolement pendant 10 à 14 jours, mais le temps d’isolement, selon les circonstances, peut être réduit si un joueur est vacciné.

La perspective que Phoenix perde Paul, après avoir décroché une place en finale de conférence dimanche en terminant un balayage de quatre matchs contre les Denver Nuggets, a été le dernier coup dur pour une série éliminatoire de la NBA secouée par une série d’absences liées à la santé pour les joueurs vedettes.

Alors que les Clippers de Los Angeles ont annoncé mercredi que l’attaquant Kawhi Leonard serait absent indéfiniment avec une entorse au genou droit, Leonard était sur le point de devenir le huitième All-Star à rater au moins un match des séries éliminatoires cette année en raison d’une blessure. C’est le plus dans l’histoire de la ligue, selon le Bureau des sports Elias. Leonard s’est blessé au genou au quatrième quart de la victoire des Clippers lors du quatrième match contre les Utah Jazz.

Les sept autres All-Stars de cette liste : Anthony Davis des Lakers de Los Angeles, Joel Embiid de Philadelphie, Jaylen Brown de Boston, Donovan Mitchell et Mike Conley de l’Utah, et James Harden et Kyrie Irving des Nets. Les Clippers ont déclaré que Leonard raterait le cinquième match de mercredi soir contre le Jazz. Paul serait le neuvième All-Star à manquer le temps en séries éliminatoires s’il n’est pas autorisé à rejoindre les Suns avant la finale de la conférence, qui débutera dimanche ou mardi.

Paul n’a obtenu que le deuxième voyage en finale de conférence de ses 16 ans de carrière avec peut-être la meilleure série de sa carrière. Il a récolté en moyenne 25,5 points par match, a tiré 62,7% sur le terrain et n’a commis que cinq revirements contre 41 passes décisives lors des quatre matchs contre Denver.

La seule apparition précédente de Paul dans les quatre derniers de la NBA est survenue avec les Houston Rockets en 2018 et a été entachée par une blessure qui a tourné en série. Un problème aux ischio-jambiers l’a écarté des deux derniers matchs contre Golden State après que Houston ait pris une avance de 3-2 dans la série. Golden State a profité de l’absence de Paul pour remporter ces deux matchs sans Paul et a remporté son troisième championnat en quatre ans.

Une blessure à l’épaule a tourmenté Paul lors des premiers matchs de la série du premier tour des Suns contre le champion en titre des Lakers de Los Angeles. Mais Paul a récupéré pour aider les Suns à capitaliser sur la disponibilité limitée de Davis et à éliminer les Lakers en six matchs, la première sortie en séries éliminatoires de la carrière de LeBron James.

Interrogé sur l’épaule après le balayage des Suns sur les Nuggets, Paul a déclaré: « Je vais bien maintenant. »

La NBA a commencé la saison en décembre sur le marché national de chaque équipe plutôt que dans un autre environnement de bulle à accès restreint comme celui qu’elle a conçu l’été dernier en Floride pour terminer la saison 2019-2020 en raison de la pandémie. Au cours de la première moitié de la saison régulière, la ligue a reporté 31 matchs en raison d’intrusions de coronavirus qui ont laissé au moins une équipe dans chaque match sans le minimum de huit joueurs en uniforme. Mais les 30 équipes ont réussi à terminer leurs saisons régulières de 72 matchs en mai, et le commissaire Adam Silver a déclaré au magazine Time en avril que plus de 70% des joueurs de la ligue avaient reçu au moins une dose du vaccin contre le coronavirus.

La NBA a publié des mises à jour hebdomadaires sur le nombre de tests de coronavirus positifs dans toute la ligue et a annoncé trois semaines consécutives avec zéro test positif depuis le début des séries éliminatoires le 22 mai.

#Chris #Paul #absent #indéfiniment #des #protocoles #coronavirus

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *