Avec la victoire sur Astros, les Yankees ont un record gagnant

Vues: 3
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 18 Second

Des huées et de mauvais mots ont coulé bruyamment depuis les sièges du retour des Astros de Houston au Yankee Stadium, et les Yankees ont obtenu un circuit et quatre coups sûrs de Giancarlo Stanton pour rassasier ces fans méchants avec une victoire de 7-3 mardi soir.

Lors de la première visite de Houston dans le Bronx depuis que leur escroquerie de vol de signes a été révélée, une erreur du troisième but d’Astros Alex Bregman en sixième manche a laissé les Yankees ouvrir le match.

Une foule limitée à la pandémie et à guichets fermés de 10850 a sauté des barbes subtiles pour un langage salé, visant en particulier Jose Altuve, qui a remporté le prix du joueur le plus précieux de l’AL en 2017. Plusieurs ont apporté des signes insultant les Astros et la sécurité a confisqué plusieurs poubelles gonflables.

Bregman a réussi un circuit dans la première manche pour étouffer momentanément ces ennemis, mais son erreur en sixième avec le match à égalité 3-3 a condamné Houston.

Il a manœuvré à mains nues le rouleau lent chargé de bases de DJ LeMahieu, mais a sauté son lancer devant le joueur de premier but Yuli Gurriel. Trois points marqués sur le jeu, le dernier Rougned Odor, dont le genou gauche a percuté la tête du receveur Martín Maldonado alors qu’il atteignait le marbre. Odor semblait essayer d’éviter la batte de LeMahieu, qui gisait dans la boîte du frappeur droitier.

LeMahieu a été crédité d’un simple et d’un RBI, et l’un des points n’a pas été mérité. Stanton a fait 7-3 quand il a marqué LeMahieu avec un simple.

Les Yankees ont remporté neuf buts sur 12 et se sont améliorés à 15-14, leur première fois au-dessus de .500 depuis qu’ils étaient 3-2. Lucas Luetge (2-0) a lancé un sixième sans but et a été crédité de la victoire.

Brandon Bielak (1-1) a pris la perte.

L’as de Mets Jacob deGrom a été rayé du départ prévu de mardi soir contre Saint-Louis parce qu’il avait du mal à se relâcher alors qu’il commençait à s’étirer avant sa sortie.

Le directeur des Mets, Luis Rojas, a déclaré que deGrom avait subi une scintigraphie qui montrait une inflammation du muscle latissimus dorsi, un muscle du dos qui relie le haut du bras à la colonne vertébrale et à la hanche.

DeGrom ne lancera pas pendant quelques jours.

« Et puis il sera capable de lancer, peut-être de lancer un côté, et cela déterminera quand son prochain départ aura lieu », a déclaré Rojas.

Rojas a déclaré avoir appris le problème environ huit heures avant le match prévu des Mets contre les Cardinals, qui avait été plu et reporté dans le cadre d’un match double à simple admission mercredi.

«C’est positif qu’il soit revenu que ce soit une inflammation seulement. C’est à quelques jours de jeter selon la recommandation du médecin », a déclaré Rojas. «Il est également optimiste quant à la suite des deux jours de congé.»

Avant un scan, Rojas a décrit la maladie comme une sensation d’oppression.

«Je l’ai vu avant de venir sur le terrain et il s’étirait, essayant de sentir un peu son côté droit, et c’est à ce moment-là que nous avons commencé à discuter s’il allait commencer ou non. Et puis nous sommes arrivés au point où il ne l’est pas, et il subit d’autres tests en ce moment et ensuite nous attendons de voir des résultats », a déclaré le manager.

Rojas a déclaré que le problème n’était pas évident avant mardi.

DeGrom, deux fois lauréat du NL Cy Young Award, a été le lanceur le plus dominant du baseball cette saison, avec une moyenne de 0,51 dans la ligue majeure en cinq départs. Il a 59 retraits au bâton en 35 manches avec seulement quatre buts. Pourtant, il est juste 2-2.

#Avec #victoire #sur #Astros #les #Yankees #ont #record #gagnant

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *