A Monaco, une collection royale de voitures

Vues: 11
0 0
Temps de lecture:3 Minute, 40 Second

Faites attention à la manière dont vous décrivez l’assemblage de voitures rassemblées sur plusieurs décennies par la famille Grimaldi à Monaco.

« C’est un collection privée, pas un musée de l’automobile », a déclaré un jour le prince Rainier III à propos de son exposition de véhicules d’époque, qui est passée à environ 120 sous la garde de son fils, le prince Albert II.

Pourtant, les gens peuvent acheter des billets pour 8 euros (environ 10 $) pour voir les voitures, comme s’il s’agissait d’un musée. Ces voitures incluent certaines de la Formule 1, une Chrysler Imperial de 1956 et la Renault Floride de 1959 à l’allure sportive qui appartenait à la princesse Grace, décédée dans un accident en 1982 lorsque sa Rover a quitté la route.

La collection, présente sur les Terrasses de Fontvielle au centre de Monaco depuis 30 ans, est présidée par Valérie Closier, qui en est la directrice depuis 17 mois.

«Le prince Rainier III était un amoureux des belles voitures, et il a commencé à constituer une belle collection», a déclaré Closier. «Il était passionné et souhaitait les exposer dans un lieu unique afin de les présenter aux visiteurs.

Suite à une fermeture de trois mois causée par la pandémie, la collection a rouvert lundi dernier, à temps pour le Grand Prix de Monaco ce week-end.

Le dernier ajout est la Ferrari SF90 2019 pilotée par Charles Leclerc, né à Monaco. Lors de sa première saison avec l’équipe cette année-là, Leclerc a remporté des courses en Belgique et en Italie.

«Après cette saison avec Ferrari, j’ai signé un nouveau contrat, et l’un de mes souhaits était d’avoir cette voiture», a déclaré Leclerc. «Ferrari a été assez gentil pour l’accepter. Je suis très content, car c’est un souvenir que je garderai pour toujours. C’est une voiture très spéciale pour moi.

«Il est maintenant à la collection – parce que je n’avais pas assez d’espace dans le salon de mon appartement – donc il est entre de bonnes mains.»

La SF90 est l’une des 20 voitures de course exposées. Closier a déclaré: «Le sport automobile est dans l’ADN de Monaco.

«Le Rallye de Monte-Carlo a été créé en 1911 pour attirer la jet-set à Monaco et son casino», a-t-elle déclaré. «Depuis, il est devenu un événement international légendaire et reconnu, tandis que le Grand Prix de Monaco, qui s’est déroulé pour la première fois en 1929, est l’une des courses les plus anciennes et les plus prestigieuses au monde.

L’amour de Closier pour le sport automobile la rend idéale pour superviser la collection. Son père était un pilote de rallye amateur, et avant longtemps, elle est devenue son copilote.

Il y a environ un an, elle avait organisé une exposition de voitures de rallye conduite par Sébastien Loeb, Juha Kankkunen, Ari Vatanen, Didier Auriol, Hannu Mikkola et Michèle Mouton. Les voitures de Loeb et Vatanen restent dans la collection.

Parmi les voitures de route de la collection, la plus ancienne est une De Dion Bouton de 1903 achetée à la fin des années 1950 par le prince Rainier III, à laquelle il a participé, avec la princesse Grace, au rallye Londres-Brighton de 1968.

Un point culminant de la collection est une Chrysler Imperial de 1956 qui a été achetée par le prince Rainier III lors d’une visite aux États-Unis. «C’est avec cette voiture qu’il a accueilli Grace Kelly, qui n’était pas encore la princesse Grace, à son arrivée par bateau à Monaco», a déclaré Closier.

«Il a également été utilisé à de nombreuses reprises lors de processions officielles, de mariages, et a notamment transporté le général de Gaulle lors de son séjour à Monaco.

Il y a aussi la Floride, qui a été donnée à la princesse Grace, la mère du prince Albert II, par Renault. La voiture a conservé toutes ses caractéristiques d’origine et n’a parcouru que 5 000 miles.

Au fil des ans, les voitures ont été soit achetées par le prince Rainier III ou le prince Albert II, soit elles ont été données ou prêtées. «Certains collectionneurs, qui possèdent des voitures rares ou inhabituelles, nous les prêtent pour les montrer à nos visiteurs», a déclaré Closier.

En 2022, la collection déménagera à Port Hercule, au milieu du circuit des grands prix. «Nous sommes en train de finaliser le projet», a-t-elle ajouté, «qui verra naître un lieu exceptionnel et prestigieux.»

#Monaco #une #collection #royale #voitures

À propos de l\'auteur de l\'article

Dernières nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *